EFFEA

Institut de beauté, esthétique Diététique et minceur

Apport personnel minimum : 15000 EUR

Type de contrat : franchise

Un réseau rassurant, par Isabelle Seznec franchisée au Mans

AC Franchise : Pourquoi avez-vous créé une franchise Efféa, quel est votre métier d'origine ?

 Isabelle Seznec : J'étais laborantine, j'ai travaillé au service des urgences à Paris, mon mari est arrivé au Mans et je n'ai pas retrouvé de poste équivalent ici. J'ai travaillé dans un laboratoire en ville mais cela ne m'apportait pas la même satisfaction, j'ai besoin de contacts et aussi d'apporter un service aux gens. Pour l'amincissement je me sentais concernée, je me suis dit que j'allais proposer à mes clientes ce que je souhaiterais pour moi-même. Une façon de joindre l'utile à l'agréable si vous voulez...

ACF : A cette étape que vous apporte Efféa en tant que franchiseur ?

 IS : D'abord c'est une entreprise familiale j'ai trouvé ça rassurant et puis ce sont les champions du soutien au franchisé, ils font tout pour vous, tout est pensé. Il y a même une hotline, on vous répond à tout moment.... Ils organisent des réunions par région : Nord, Ouest, Sud, cela permet de rencontrer d'autres franchisés. Il y a beaucoup d'échanges, une communication mensuelle, on vous aide pour l'accueil des clients. On parle aussi de gestion, de marketing... La toute première formation dure trois semaines : on vous apprend tout, la diététique, l'utilisation des appareils, la phytothérapie, les produits du corps... Pour le lancement nous avons choisi l'emplacement ensemble, je dispose de 5 cabines sur 85 m2, à la sortie de la ville. Ils m'ont aidée dans les démarches et ont assuré le lancement grâce à la publicité locale. De toute façon moi j'ai pris contact avec d'autres franchisés, cela m'a déterminée dans mon choix pour Efféa. Leur conception me plait.

ACF : A quelles difficultés avez-vous eu à faire face au moment de votre installation, encore récente ?

 IS : Avant de trouver ce franchiseur ce qui m'inquiétait c'était l'aspect commercial mais maintenant j'ai compris, j'y crois et je sais vendre, ça me semble facile. Au moment de l'ouverture le franchiseur a passé une semaine avec moi et tout s'est arrangé. L'auto-financement est de 30 à 40 % en apport personnel, pour moi c'était possible. Actuellement je recrute une personne pour m'aider. Mon activité a presque un an et je suis au-dessus de mes prévisions.

La franchise Physiomins, spécialisée en diététique et la franchise Relooking, spécialisée dans le soin du corps recherchent des candidats à la franchise. Demandez-leur une documentation ! 

AC Franchise vous invite à consulter l'annuaire des réseaux de franchise minceur et diététique qui se développent.


Les derniers articles EFFEA

Interview d'Isabelle Hotton, Responsable Marketing et de Christel Cholvy, franchisée (2007)

par Dorsaf Maamer - plus de 4 ans

La franchise Efféa est une franchise d'amincissement qui compte aujourd'hui plusieurs centres répartis sur le territoire national. Un des poi...

Le parrainage d'un franchisé Efféa, Thierry Raepsaet, Marcq-en-Baroeul (59)

par Deslandes Dominique - 6 ans

ACF : Connaissiez-vous ce secteur professionnel ? TR : Non pas du tout, personnellement je suis expert comptable et mon épouse Stéphanie travaillait avec moi dans la même entreprise. Nous sommes plutôt des gestionnaires. Mai...

3 questions à Franck Dépine, nouveau Responsable Réseau

par ANNE-LAURE PAROCHE - 9 ans

Fervent défenseur des valeurs d'Efféa, Franck Dépine s'est fixé des objectifs précis au sein de la tête de réseau, et notamment celui de fédé...

Informations clés

  • Crée le: 04/10/10 18:54

Les franchises qui recrutent