Un nouveau tournant pour Aldi

Sur le marché du discount alimentaire, le précurseur Aldi reste fidèle à ce qui a fait son succès : les petits prix, des coûts d’approvisionnement et de mise en rayon réduits… Néanmoins, il choisit aujourd’hui de faire évoluer son concept en rénovant ses magasins et tenant de nouveaux formats de points de vente pour s’adapter aux besoins de la clientèle.

Modernisation des points de vente

Interrogé par Le Figaro dans un article du 2 octobre 2015, le responsable du développement Aldi en Île-de-France, Thomas Begat, confirme la modernisation des points de vente Aldi et le lancement de nouveaux formats de magasins de 100 à 1200 m2. Au programme, précise le quotidien, des vitrines hautes sur plusieurs faces des bâtiments, des carrelages qui passent du blanc au gris, des faux plafonds, de l’éclairage LED, des étagères basses. Une révolution pour ce discounter alimentaire ! Par ailleurs, en termes d’organisation, l’enseigne « fait place à davantage de responsabilités et d’autonomie accordés aux responsables de sites ».

40 % des magasins déjà concernés

Un changement qui se chiffre puisque selon Le figaro, ce renouveau passe par l’extension de magasins existants ou la construction de nouveaux points de vente et qu’il faut compter des investissements compris entre 600 000 et 1,2 millions d’euros. Comme ce fut le cas pour l’unité de Villetaneuse en Seine-Saint-Denis qui s’est fait une nouvelle jeunesse au printemps dernier. A l’heure actuelle, 40% de l’ensemble du parc de 910 magasins a subi ce lifting.

Des grandes marques à côté des références discount

Côté références, Aldi a également ouvert ses rayons depuis maintenant trois ans à de grandes marques « incontournables ». On citera Nutella, Coca Cola… en tout, une cinquantaine de marques qui viennent prendre place au côté des produits habituels discount. Et le directeur des achats de l’enseigne, Thibault Anneron d’expliquer au Figaro qu’Aldi s’attache à adapter le concept « pour répondre aux attentes des clients en termes d’assortiment et de gammes ».  Et dorénavant, on trouve aussi des rayons pains et viennoiseries, une gamme de poissons frais et de viandes hachées fraîches…

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 6 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 22/10/15 07:01

Les franchises qui recrutent