Un nouveau système anti-braquage pour les franchises

Face aux risques croissants de braquages, les commerces rivalisent d’inventivité pour se protéger des cambrioleurs. Parmi les nouveaux dispositifs, la douche de marqueur chimique, qui a fait ses preuves au Royaume-Unis et dans de nombreux pays fait parler d’elle et séduit de plus en plus de réseaux de franchise en France.

Une nouvelle solution de dissuasion

Développée par la société SmartWater, créee en 1996 et basée en Grande-Bretagne, le dispositif de douche de marqueur chimique arrive dans les supermarchés français et nombreux commerces. Après s’être fait connaître outre-manche, elle propose une nouvelle solution de dissuasion basée sur un jet de faible pression via une solution liquide à base d’eau contenant un code unique. Ce code permet d’identifier avec certitude l’auteur du délit et le lieu du délit. Si elle ne permet donc pas de stopper les individus au moment de leur méfait, elle permet de les dissuader en aval, lors de perquisitions par exemple. Ce système dissuade les auteurs de délits à ne pas venir voler dans les zones protégées par SmartWater sous risque d'être confondus. En France, le liquide Smarwater, système « anti intrusion par vaporisation », aurait ainsi permis de démanteler en octobre 2014 un gang de caïds auteurs de plus de 60 casses dans le Tarn-et-Garonne.

Un liquide uniquement visible grâce à une lampe à UV

Le fonctionnement est simple et très innovant : des petits robinets sont installés aux plafonds de toutes les issues et vaporisent une eau chimiquement modifiée, inoffensive, inodore et invisible à l’œil nu. C'est plus tard que des traces jaunes fluo se révèleront à la lampe à ultraviolets. Concrètement, le marqueur chimique reste détectable sur la peau pendant six semaines ; six mois sur les cheveux et plusieurs années sur des objets, comme sur des vêtements. Si l’auteur d’un délit est arrêté avec des traces sur lui, le code unique fournira aux forces de l’ordre une preuve irréfutable reliant l’auteur du délit avec le lieu du délit. Le système est en outre installé de manière visible (un autocollant apposé sur la vitrine). Le principe semble avoir de beaux jours devant lui car une étude outre-manche a montré que 74% des auteurs de délit ne pénètreront pas dans un lieu où la signalétique SmartWater est affichée.

Articles similaires

Couple : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 21 jours

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement dans la vie fa...

Top 10 des articles les plus lus en 2016 sur AC Franchise

par Dorsaf Maamer - 4 mois

2016 s'est achevée ! Une année marquée par l'intérêt croissant des entrepreneurs et créateurs de projets pour la franchise. La France compte...

La loi énergétique impacte le territoire français bien qu'elle prenne du retard

par MA - 4 mois

Un rapport parlementaire apparu en octobre a révélé que la France risquait de prendre du retard dans la réalisation des actions de la loi de transition énergétique. Il faudra donc s'attendre à ce que les objectifs fixés pour 2050 ne soient pas att...

Informations clés

  • Crée le: 29/11/14 05:11

Les franchises qui recrutent