Un mariage dans le meuble

L'UFEM (Monsieur Meuble) et la SCEM (Mobiclub) s'étaient déjà unis en 1999 en mettant en commun leurs coopératives. Ce rapprochement avait créé alors l'UCEM ou Union commerciale pour l'équipement mobilier.

Ces fiançailles puis 5 années de vie commune se sont passés sans accrocs et en apportant le bonheur aux enseignes concernées (Monsieur Meuble, Sweelit, Tempo et Mobiclub). Petit à petit, on a parlé de mariage officiel.

C'est ainsi qu'en mai dernier, une assemblée générale extraordinaire de l'UCEM a officialisé la création de la SCM : la Société coopérative du meuble. Cette holding permet de renforcer le capital de sa désormais filiale UCEM.

Ce nouveau pas permet d'envisager sereinement l'avenir du groupe et de se concentrer sur les questions stratégiques : développement, communication, prix, collections, etc. 

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 28/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent