Un mariage dans le meuble

L'UFEM (Monsieur Meuble) et la SCEM (Mobiclub) s'étaient déjà unis en 1999 en mettant en commun leurs coopératives. Ce rapprochement avait créé alors l'UCEM ou Union commerciale pour l'équipement mobilier.

Ces fiançailles puis 5 années de vie commune se sont passés sans accrocs et en apportant le bonheur aux enseignes concernées (Monsieur Meuble, Sweelit, Tempo et Mobiclub). Petit à petit, on a parlé de mariage officiel.

C'est ainsi qu'en mai dernier, une assemblée générale extraordinaire de l'UCEM a officialisé la création de la SCM : la Société coopérative du meuble. Cette holding permet de renforcer le capital de sa désormais filiale UCEM.

Ce nouveau pas permet d'envisager sereinement l'avenir du groupe et de se concentrer sur les questions stratégiques : développement, communication, prix, collections, etc. 

Articles similaires

Top 10 des articles les plus lus en 2016 sur AC Franchise

par Dorsaf Maamer - 2 mois

2016 s'est achevée ! Une année marquée par l'intérêt croissant des entrepreneurs et créateurs de projets pour la franchise. La France compte...

La loi énergétique impacte le territoire français bien qu'elle prenne du retard

par MA - 3 mois

Un rapport parlementaire apparu en octobre a révélé que la France risquait de prendre du retard dans la réalisation des actions de la loi de transition énergétique. Il faudra donc s'attendre à ce que les objectifs fixés pour 2050 ne soient pas att...

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - 5 mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Informations clés

  • Crée le: 28/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent