Un magasin sécurisé pour l'été

Qu'il soit ouvert ou fermé, les risques existent, et sont encore plus importants en été. Comment appliquer quelques règles de prévention ?
D'abord procédez à quelques gestes simples. A l'ouverture et à la fermeture de votre magasin soyez vigilant. Les vols avec violence sont souvent commis à ce moment là. Les accès secondaires tels que la réserve, les vestiaires, les espaces réservés à la livraison..., doivent être bien verrouillés, sauf la sortie de secours qui doit être sous alarme afin d'éviter toute intrusion intempestive.
Il est également important que vous puissiez avoir une bonne visibilité de l'intérieur du magasin depuis la rue, y compris la nuit. L'idéal est d'utiliser un rideau métallique à lames perforées. Les policiers qui patrouillent peuvent ainsi repérer d'éventuels mouvements anormaux.
Durant votre activité dans le magasin ne calculez jamais votre caisse devant les clients et prenez soin de le faire à des horaires variables, de même pour vos dépôts en banque.
Vous pouvez bien sûr installer des systèmes de vidéo ou télésurveillance. Ce sont des solutions technologiques parfois onéreuses mais valables sur la durée. Le système est relié à une centrale de télésurveillance grâce à des détecteurs d'intrusion. Si l'alerte est confirmée après appel du point de vente, un service d'intervention est envoyé pour vérifier quel événement a déclenché l'alerte. Vous devez donc investir dans le matériel à installer puis vous abonner au service de surveillance.
Vous avez la possibilité de faire appel à une société de gardiennage qui proposent en général plusieurs formules : passage d'un agent formé, qui peut faire des rondes régulières, tournée d'un maître chien sont des dispositifs très dissuasif. Le coût varie de 19 € HT de l'heure pour la présence ponctuelle à des services facturés 70 € HT l'intervention, jusqu'à 14 000 € HT mensuel pour une surveillance sept jours sur sept, 24 heures sur 24.
Sachez qu'il existe des opérations tranquillité vacances dont vous pouvez bénéficier. Il s'agit d'opérations proposées gratuitement par les préfectures de province et de Paris. Le but est d'assurer la surveillance des commerces de proximité lorsqu'ils sont fermés, et aussi de sécuriser les lieux touristiques. La présence des agents sur le terrain est en principe renforcée chaque été. Ils effectuent des passages fréquents devant les points de ventes des commerçants qui ont signalé leur absence en juillet et août, au minimum 7 jours. Il vous est demandé de vous présenter au moins 48 heures avant votre départ afin de prévenir l'unité de police du quartier où vous êtes installé. Au commissariat vous communiquerez, en toute confidentialité, les données nécessaires à la surveillance de votre boutique... De quoi vous assurer des vacances en toute sérénité...
Dominique Deslandes

Articles similaires

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres-villes

par ST - un mois

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des a...

De l’importance de l’emplacement pour réussir en franchise

par Martine Malaterre - 5 mois

Un concept de franchise ne réussira que s’il s’implante là où ses clients potentiels sont les plus nombreux. Une évidence peut-être mais dont il faut tenir compte quand on se lance car au-delà de la pertinence de l’enseigne sur son marché, s’insta...

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 6 mois

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Informations clés

  • Crée le: 17/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent