Trouver de l'argent quand on n'en a pas assez pour une franchise

L'ADIE (association pour le droit à l'initiative économique) épaule RMistes et demandeurs d'emploi qui désirent créer leur entreprise et qui ne peuvent avoir accès au crédit bancaire. Cela concerne les candidats à la franchise qui n'y ont pas accès faute d'apport personnel suffisant.

Fondé en 1985, par Maria Nowak, l'ADIE pratique le micro-crédit qui permet aux plus démunis d'acquérir une autonomie financière en développant une activité économique si modeste soit-elle.

Créer une entreprise pour sortir du chômage

Maria Nowak est partie du constat que l'assistanat des services sociaux et des associations caritatives tuait psychologiquement l'individu mais était aussi néfaste à la collectivité. Ne se contentant pas de discours qui prônent le retour au travail, elle a voulu donner aux Français d'en bas la possibilité de s'en sortir par eux-mêmes.

Concrètement, l'ADIE fonctionne comme une banque qui accorde un crédit (en moyenne 2.500 euros à rembourser sur 18 mois) à un créateur d'entreprise tout en lui proposant un accompagnement par des professionnels.

Cet accompagnement doit garantir l'autonomie du créateur et ne doit pas se transformer en assistanat.

Maria Nowak a engagé un combat qui donne matière à réflexion aux décideurs de notre pays. Elle regrette ainsi la multiplication des barrières qui se dressent devant chaque créateur d'entreprise comme la suppression de la prime de l'ACCRE en 1995 ou le maquis d'aides peu claires.

Car si l'ADIE agit sur le nerf de la création qui est l'argent, elle a des difficultés à changer les mentalités des travailleurs sociaux qui ne pensent jamais à cette éventualité de réinsertion.

La formule connaît un certain succès et favorise l'intégration de personnes en difficulté dans l'économie de marché.

On remarquera cependant que la moyenne de 2500 euros sur 18 mois évoqués plus haut font de l'ADIE une solution pour ceux qui n'auront jamais accès à la franchise qui nécessite dans tous les cas des capitaux bien plus importants.

En savoir plus : consulter le site Adie

La rédaction vous recommande ces articles :
Les critères de financement pour ouvrir une franchise
Quels financements pour ouvrir votre franchise ? 

Articles similaires

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 1 jour

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Ouvrir une franchise dans les loisirs créatifs, est ce possible ?

par MA - 13 jours

Peinture, dessin, sculpture, couture, arts divers... Les loisirs créatifs, qui englobent plusieurs secteurs,  séduisent de plus en plus de personnes quelque soit leur âge ou leur sexe. En effet, 61 % des français seraient des adepte...

Les services à la personne : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - 24 jours

Le secteur des services à la personne offre de très belles opportunités : marché en forte progression, avantages fiscaux, réseaux bien établis… autant d’éléments rassurants pour les porteurs de projet désireux de rejoindre l’une des franchises du ...

Informations clés

  • Crée le: 27/12/10 01:00

Les franchises qui recrutent