Traiter les objections de vos clients

Aujourd'hui les consommateurs sont très avertis et il est parfois nécessaire de quitter les chemins d'une argumentation standard pour s'adapter à une personnalité spécifique… Comment répondre aux objections ?
Rappelons qu'une argumentation standard s'appuie sur des critères prévus généralement dans la fiche technique du produit (1). Si un frein persiste dans l'esprit du client et l'empêche d'acheter, il est nécessaire de passer à l'étape délicate du traitement de l'objection.
Il existe une méthode éprouvée par les vendeurs expérimentés.

Cette méthode peut se mémoriser en ART de traiter les objections…

A : pour accepter, certaines diraient encaisser, l'objection exprimée par le client. Il se dispose alors à vous écouter ; au contraire si vous rétorquez « mais non pas du tout ! » vous le verrez immédiatement se bloquer.
 R :  votre Réaction doit être positive, vous lui souriez, le regardez franchement dans les yeux… Ce qui n'est pas facile car le client met souvent l'accent sur une faiblesse du produit dont vous avez pleinement conscience, en somme il appuie là où ça fait mal.
T : Ensuite Traitez efficacement ce frein, en questionnant le client par exemple par une question du style « qu'est-ce qui vous fait dire ça ? », c'est cette technique qu'on utilise le plus souvent  pour un client qui oppose « c'est cher ».
Vous pouvez également compenser la faiblesse évoquée par un point positif fort du produit. Apportez si vous le pouvez le bonus c'est-à-dire l'élément qui avait attiré le client vers le produit…
Terminez en vérifiant : « alors finalement qu'en pensez-vous ? » sans donner l'impression de le brusquer dans sa décision. Le client doit passer à l'acte d'achat en toute indépendance.
Dominique Deslandes

La rédaction vous recommande cet article : Pour vendre il faut construire un bon argumentaire

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 5 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 14 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 31/10/13 01:00

Les franchises qui recrutent