VET AFFAIRES

Mode et prêt à porter homme Mode et prêt à porter femme Mode enfant et puériculture Chaussure Spécial franchise couple

Apport personnel minimum : 80000 EUR

Type de contrat : Franchise + dépôt vente

Témoignages de franchisés dans le secteur de la mode

Le réseau Vet'Affaires propose une large gamme de vêtements et accessoires pour toute la famille à des tarifs très accessibles. Les points de vente s'implantent en périphérie des grandes villes, sur des surfaces de 800 m2 au minimum. Tony et Julie Quemener ont décidé de se lancer en couple dans l'aventure entrepreneuriale et sont franchisés Vet'Affaires. Ils témoignent de leur expérience. 

Rencontre de deux franchisés Vet'Affaires

Quel est le concept de la franchise Vet'Affaires ?
Julie Quemener : "C'est un concept de vente de vêtements et accessoires à bas prix. Aujuord'hui Vet'Affaires a près de 140 magasins en France et prévoit un total de 200 points de vente en 2015".
Quel a été votre parcours avant de devenir franchisés ? 
Julie : "Mon parcours est une école de commerce, bac +3. J'avais 21 ans environ quand je suis sortie de l'école et j'ai postulé chez Vet'Affaires car ils recherchaient des couples pour tenir des magasins".
Tony :"J'ai fait 5 ans dans l'armée et j'ai voulu revenir dans la vie civile. Ma femme a postulé pour rejoindre Vet'Affaires, je l'ai donc accompagnée. Suite à son entretien, des personnes sont venues me chercher dans la voiture pour nous proposer de travailler en couple pour la gestion d'un magasin".

Les avantages et les inconvénients de se franchiser en couple

Pourquoi avoir choisi d'entreprendre en couple ?
Tony :"Vet'Affaires voulait recruter un couple pour faciliter le travail, la communication, la gestion des repos et le management du magasin".
Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler en couple ?
Julie :"Travailler en couple ce n'est pas toujours évident, il faut savoir faire la part des choses. Comme on travaille ensemble tous les jours, le soir lorsque l'on rentre à la maison on s'impose de respecter notre vie privée, on évite de parler travail".
Tony :"La répartition des tâches se fait d'instinct, le secrétariat, le social pour ma femme et moi je m'occupe de la marchandise, de la formation des apprentis. Mais la gestion quotidienne est faite à deux".
Quels sont vos projets pour l'avenir ?
Tony :"Aujourd'hui nous sommes franchisés locataires et nous voudrions passer en franchisés propriétaires avec le magasin qui se développe de plus en plus, avec des objectifs précis".
Julie :"On ne se voit pas faire autre chose demain et travailler pour un autre Groupe. Vet'Affaires est une deuxième famille pour nous".
Vidéo Horizon Entrepreneurs, 2012.

Les derniers articles VET AFFAIRES

Vet’Affaire fête ses 30 ans avec des chiffres dans le rouge

par ST - 6 mois

En Juillet 2015 suite à des chiffres en baisse depuis 4 ans, le spécialiste du vêtement discount est placé en redressement judiciaire. Alors que cette année va marquer son 30ème anniversaire, l’enseigne ne sait pas encore si elle po...

La franchise Vêt'affaires tente de faire face aux difficultés du secteur et à la concurrence

par Dorsaf Maamer - un an

Créée il y a près de trente ans à Nantes par Patrice et Rémy Lesguer, la franchise Vêt'affaires compte aujourd'hui 125 magasins dont la major...

Vêt'Affaires ouvre un magasin à Cambrai

par Celine Cotton - plus de 2 ans

Le 18 août dernier, l’enseigne Vêt’Affaires a ouvert un nouveau magasin à Cambrai, dans la zone commerciale de Proville-Cora, sur une surface de vente de 850 m².Lancé en période estivale, l’ouverture de ce 136ème magasin Vêt’Affaire...

Informations clés

  • Crée le: 14/01/14 09:48

Les franchises qui recrutent