AUTOSMART

Lavage auto

Apport personnel minimum : 15000 EUR

Type de contrat : franchise

Témoignage de Théo Jacky, adhérent à la franchise de distribution de produits d'entretien automobile

La franchise Autosmart recrute ses franchisés dans les villes suivantes : Lille, Dunkerque, Valenciennes-Laon, Calais, Beauvais, Meaux-Soissons, Evreux, Caen, Saint-Lô, Lorient-Lannion, Vannes-St Brieuc, La-Roche-sur-Yon, La Rochelle-Niort, Poitiers, Troyes, St Dizier-Chaumont, Vésoul-Belfort, Metz, Thionville, Nancy-Epinal, Auxerre, Chalon-sur-Saône, Dijon, Beaune, Bourges, Lyon, Bougoin-Jallieu, St-Etienne, Grenoble, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Clermont-Ferrand, Roanne-Thiers, Le-Puy-en-Velay, Bordeaux, Angoulême-Cognac, Mont de Marsan, Périgueux-Bergerac, Bayonne, Albi, Pau-Tarbes, Montauban, Fréjus-Draguignan, Nice, Aix-en-Provence, Istres-Marignagne, Grasse-Cavaillon, Marseille, Bobigny, Paris centre, Nogent-sur-Marne, Argenteuil, Nanterre, Versailles, Saint-Germain-en-Laye, Pontoise, Mantes-la-Jolie, Les Ulis, Antony, Vitry sur Seine, Créteil, Aulnay sous Bois, Roissy-en-France, Sarcelles, Etamps-Evry.
Nous avons recueilli le témoignage de Théo Jacky, adhérent à la franchise de distribution de produits d'entretien automobile.

Témoignage d'un franchisé Autosmart satisfait

 AC Franchise : Quel a été votre parcours avant de rejoindre la franchise Autosmart ?
Théo Jacky : "J'ai effectué une formation en mécanique automobile. J'ai travaillé une dizaine d'années dans le secteur de la mécanique : en tant que commercial durant 2 ans puis j'ai acquis une expérience en maintenance industrielle dans la mécanique de l'usine durant 8 ans et suite à cette expérience j'ai eu l'envie de devenir mon propre patron. Je me suis alors lancé dans l'aventure Autosmart il y a 12 ans".
ACF : Comment avez-vous connu cette franchise de distribution de produits d'entretien automobile ?
T.J. : "Au départ, je souhaitais racheter un garage. Mais suite à un manque de détails de la part du vendeur, je me suis intéressé aux réseaux de franchises qui recrutaient. C'est en lisant un journal régional que je suis tombé sur une annonce Autosmart visant à recruter des franchisés. J'ai été rapidement contacté et j'ai effectué 2 jours de formation sur le terrain, une journée à Templemars (59) et une journée à Grenoble (38). J'avais obtenu mon permis poids lourds en 1999, j'ai du passer mon permis ADR et suivre une formation d'un mois visant à obtenir une autorisation de conduite, obligatoire dans le cadre de l'exercice de mon métier".
ACF : Pourquoi avoir choisi la franchise Autosmart ?
T.J. : "Cette enseigne me plaisait, son concept me séduisait. Ayant eu une expérience professionnelle en mécanique et connaissant bien le secteur de l'automobile, cette franchise était faite pour moi ! Aujourd'hui j'ai mon entreprise, je suis mon propre patron et je suis aidé par le franchiseur tout en restant indépendant".
ACF : Autosmart vous accompagne-t-il au quotidien ?
T.J. : "Oui nous sommes très bien accompagnés dès le démarrage. Un formateur interne du Groupe vient à nos côtés sur le terrain pour nous aider et nous pouvons l'appeler par la suite en cas de souci".
ACF : Comment se porte votre franchise aujourd'hui ? Avez-vous rencontré des soucis ? Lesquels ?
T.J. : "Ma société se porte bien. Les soucis que l'on peut rencontrer sont lors de la création mais j'ai su anticiper les choses et effectuer les démarches nécessaires en conséquence. Je me suis battu auprès de la banque, je me suis battu pour réussir mes formations".
ACF : Quelle est votre mission en tant que franchisé Autosmart ?
T.J. : "En tant que franchisé Autosmart, je dois vendre les produits que l'on propose et faire connaître ce concept encore méconnu en France. Ma journée démarre à 7h30 le matin et je considère que je dois passer 8 heures par jour chez le client. L'atout principal est le camion-magasin : je vais de société en société, je m'adresse aux sociétés de nettoyage, aux concessionnaires automobile et poids lourd, aux sociétés de transport,… Pour gagner en notoriété, je dois attirer la confiance des clients et leur montrer que je leur propose des produits fiables et efficaces. Si le message est bien passé, ce sont les clients qui viennent à nous".
ACF : Etes-vous satisfait d'avoir rejoint Autosmart ?
T.J : "Je suis un franchisé heureux ! Le relationnel est très important dans mon travail et c'est très plaisant. J'aime le secteur automobile et je réussis grâce à ma rencontre avec Autosmart".
ACF : Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise ?
T.J. : "Il faut avoir un tempérament de battant, ne pas avoir peur de travailler et faire preuve de motivation. Il faut savoir gérer son temps de travail et faire attention à sa trésorerie. Et surtout : ne pas avoir peur. Une fois que l'on gère bien la 1ère année d'activité, la seconde année se passe correctement et la troisième année devient intéressante. Pour la franchise Autosmart, il ne faut pas hésiter à demander une candidature, l'enseigne revient rapidement vers les candidats pour les renseigner au mieux".
Demandez sans plus attendre une documentation à la franchise Autosmart.
Interview mise en ligne par Sophie, rédactrice AC Franchise.

Les derniers articles AUTOSMART

Le franchiseur Autosmart souhaite renforcer sa présence sur le marché français

par Dorsaf Maamer - plus d'un an

Fournisseur anglais de produits d'entretien automobile, la franchise Autosmart est présente dans l'Hexagone depuis 1997. Le recrute...

Une franchise de camions mobiles

par Sonia Tajouri - plus de 3 ans

La franchise Autosmart est une enseigne née au Royaume-Uni en 1979. Elle a simplement imitée un concept américain qui est celui des camions-magasins. La franchise Autosmart se l'ai appropriée et l'a adaptée à son secteur d'activité ...

La réussite de la formule Smart du réseau automobile

par Sophie Blaisel - plus de 4 ans

La franchise Autosmart, leader britannique de la fabrication et de la distribution de produits d'entretien automobile, est en fête après avoi...

Informations clés

  • Crée le: 02/05/12 02:00

Les franchises qui recrutent