Stagnation de la consommation après un début d’année prometteur

En hausse en juin (+0,4 %), la consommation des ménages en biens est quasiment stable au deuxième trimestre 2015 (–0,1 %) selon les dernières études de l’Insee. L’année avait plutôt bien commencé. Avec une progression  avec un premier trimestre à 1,5 %, le deuxième trimestre est un peu en repli. Après un mois d’avril stable et une très légère progression sur le mois de mai à 0,1% suivi d’un plus 0,4 % en juin le résultat du trimestre reste quasiment à 0.

Une augmentation de la consommation différente selon les secteurs

Les dépenses en biens durables ralentissent légèrement en juin (+0,4 % après +0,7 % en mai). Les achats en équipement du logement augmentent (+0,4 %) après deux mois atones et les achats d’automobiles accélèrent légèrement (+0,7 % après +0,5 % en mai). Les achats d’automobiles restent dynamiques (+2,0 % après +2,3 %). Les achats en textile, habillement et cuir augmentent en juin (+0,4 % après –0,1 %). Néanmoins, ils se replient sur l’ensemble du deuxième trimestre (–2,0 % après +1,6 %). En juin, la consommation en produits alimentaires se redresse (+0,6 % après une stabilité en mai). Sur l’ensemble du deuxième trimestre, elle accélère (+0,8 % après +0,2 % au trimestre précédent).

Légère baisse de l'IPC en juillet 2015 mais hausse de 0,2 % sur l’année

L’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,4 % en juillet 2015 après –0,1 % en juin. Corrigé des variations saisonnières, il est stable sur le mois et demeure en légère hausse sur un an (+0,2 % après +0,3 % en juin). Les principales contributions au repli de l’IPC proviennent des baisses saisonnières des prix des produits manufacturés en raison des soldes d'été et de celles des produits frais de saison auxquelles s'ajoute un nouveau recul des prix de l'énergie. Ces baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix de certains services au moment des vacances d’été.
En raison des soldes d'été, les prix des produits manufacturés baissent globalement, de 3,1 % en juillet 2015 (–2,9 % en juillet 2014 et –0,9 % sur un an). Comme chaque année, les prix de l'habillement et des chaussures reculent fortement (–14,4 %; –1,6 % sur un an), les taux de rabais ayant été plus importants cette année que l'an dernier.
source INSEE

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 7 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 16 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 06/09/15 08:55

Les franchises qui recrutent