Stagnation de la consommation après un début d’année prometteur

En hausse en juin (+0,4 %), la consommation des ménages en biens est quasiment stable au deuxième trimestre 2015 (–0,1 %) selon les dernières études de l’Insee. L’année avait plutôt bien commencé. Avec une progression  avec un premier trimestre à 1,5 %, le deuxième trimestre est un peu en repli. Après un mois d’avril stable et une très légère progression sur le mois de mai à 0,1% suivi d’un plus 0,4 % en juin le résultat du trimestre reste quasiment à 0.

Une augmentation de la consommation différente selon les secteurs

Les dépenses en biens durables ralentissent légèrement en juin (+0,4 % après +0,7 % en mai). Les achats en équipement du logement augmentent (+0,4 %) après deux mois atones et les achats d’automobiles accélèrent légèrement (+0,7 % après +0,5 % en mai). Les achats d’automobiles restent dynamiques (+2,0 % après +2,3 %). Les achats en textile, habillement et cuir augmentent en juin (+0,4 % après –0,1 %). Néanmoins, ils se replient sur l’ensemble du deuxième trimestre (–2,0 % après +1,6 %). En juin, la consommation en produits alimentaires se redresse (+0,6 % après une stabilité en mai). Sur l’ensemble du deuxième trimestre, elle accélère (+0,8 % après +0,2 % au trimestre précédent).

Légère baisse de l'IPC en juillet 2015 mais hausse de 0,2 % sur l’année

L’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,4 % en juillet 2015 après –0,1 % en juin. Corrigé des variations saisonnières, il est stable sur le mois et demeure en légère hausse sur un an (+0,2 % après +0,3 % en juin). Les principales contributions au repli de l’IPC proviennent des baisses saisonnières des prix des produits manufacturés en raison des soldes d'été et de celles des produits frais de saison auxquelles s'ajoute un nouveau recul des prix de l'énergie. Ces baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix de certains services au moment des vacances d’été.
En raison des soldes d'été, les prix des produits manufacturés baissent globalement, de 3,1 % en juillet 2015 (–2,9 % en juillet 2014 et –0,9 % sur un an). Comme chaque année, les prix de l'habillement et des chaussures reculent fortement (–14,4 %; –1,6 % sur un an), les taux de rabais ayant été plus importants cette année que l'an dernier.
source INSEE

Articles similaires

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 11 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Ouvrir une franchise de services à la personne

par Martine Malaterre - 11 jours

Sur les 36 195 organismes de services à la personne recensés au 1er janvier 2017 par la base de données NOVA, 79,5 % étaient des entreprises (dont des autoentrepreneurs des franchisés et des isolés). Le marché des services à la personne doit son...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA - 24 jours

Actuellement, on trouve des courtiers aussi bien dans le secteur de l'assurance qu'en immobilier ou encore en marchandises. Il joue le rôle d'intermédiaire entre ses clients et les entreprises afin de répondre à leurs besoins.Les franchises de cou...

Informations clés

  • Crée le: 06/09/15 08:55

Les franchises qui recrutent