Sollicitez les organismes d'aide à la création d'entreprise

Un certain nombre de réseaux se tiennent à la disposition des porteurs de projet pour les accueillir, les informer et les accompagner dans leurs démarches.

Si vous envisagez une activité commerciale, la Chambre de Commerce est d'Industrie vous est dédiée, pour une activité artisanale il s'agit de la Chambre des métier et de l'artisanat et de la Chambre d'agriculture pour une activité agricole.

Si vous avez un projet innovant s'appuyant sur des technologies nouvelles, vous pouvez vous adresser au Retis : réseau des centres européens d'entreprise et d'innovation ou au centre européen d'entreprise et d'innovation (CEFI). Il existe aussi comme soutiens potentiels les incubateurs, relais d'EBN (European Business and Innovation Network.

Comment trouver celui qui peut le mieux aider lorsqu'on est porteur de projet ?

Dans les régions vous avez par exemple : Provence Promotion. Les ARISt aident également les PME-PMI à mieux maîtriser l'information utile au développement de nouveaux produits et services . Le réseau des conseillers CTI aident quant à lui à détecter l'émergence de nouveaux besoins industriels, faciliter, stimuler et accompagner l'innovation grâce aux travaux d'intérêt général.
En tant que demandeur d'emploi, Pôle Emploi propose une information et des services d'aide à l'élaboration du projet. De plus il existe ce qu'on appelle l'essaimage qui désigne le soutien apporté par une entreprise à ses salariés pour la création ou la reprise d'une entreprise. Ce soutien peut notamment prendre la forme d'informations, d'accompagnement méthodologique et technique, de formations, d'appuis logistiques, d'un soutien financier au porteur de projet ou à l'entreprise nouvellement créée. Les pratiques d'essaimage constituent un puissant levier de la création d'entreprises, d'emplois et de richesses en France.
Pour les femmes porteurs de projets il y a des organismes de soutiens spécifiques : le réseau des Centres d'Information aux droits des femmes (CIDF). L'ADIE aide les personnes en difficulté à créer leur propre emploi et le FAG peut également donner les moyens d'accéder au financement bancaire grâce à un cautionnement (voire à un prêt d'honneur).

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 4 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Situation d'une société en formation

par Deslandes Dominique - 6 jours

La période de formation d'une société est celle comprise entre le moment où les associés décident de la constituer et l'immatriculation de celle-ci au registre du commerce et des sociétés. Pour l'administration fiscale, le point de départ de ce...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 8 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Informations clés

  • Crée le: 26/02/11 01:00

Les franchises qui recrutent