S'IMPLANTER EN ROUMANIE

Réédition du Compte rendu du séminaire du 16 octobre organisé par la Ville de Villeneuve d'Ascq et la Chambre de Commerce de Lille-Roubaix-Tourcoing avec, entre autres, la participation de ac-franchise.com et de son correspondant roumain.

Nous avons articulé le compte rendu en deux parties :
- les sujets ayant un intérêt direct pour la franchise
- les sujets plus généraux


SUJETS AYANT UN INTERET DIRECT POUR LA FRANCHISE


Contexte
Dominique Deslandes, Adjointe au Maire, rappelle que la rencontre a lieu dans le cadre de la signature d'amitié entre la ville de Iasi au nord de la Roumanie et Villeneuve d'Ascq représentées par leurs Maires respectifs, Constantin Simirad et Jean-Michel Stievenard. Elle se concrétise cette année sous l'impulsion d'universitaires : le professeur Montreuil et le professeur Rahmania qui organisent l'un et l'autre des universités d'été remportant un grand succès à Iasi.

Objectif
Le but de ce séminaire est de nous faire découvrir les atouts de la Roumanie du point de vue économique.

Quelques faits et chiffres
Nous découvrons un pays d'une superficie de 238 400 Km2 avec une population de 22 millions d'habitants, dont 55 % en milieu urbain. La capitale est Bucarest qui regroupe plus de 2 millions d'habitants. La seconde ville est Iasi qui a 348 000 habitants. Le taux de croissance du PIB en 2002 a été de 4,9 %, cela représente 2100 dollars par habitant. La population active est de 40 % par rapport à la population totale avec 7 % de chômage. En 2003, 68,3% des exportations roumaines ont été à destination de l'Union Européenne dont 7 % vers la France, dans le même temps notre pays a détenu 6,8 % du marché roumain (équipement électrique, produits textiles, produits chimiques, moyens de transports, produits agro-alimentaires...). Importations et exportations évoluent de 15 à 20 % ces dernières années.

Une évolution économique très rapide
Jean Samper d'AC Franchise explique qu'on trouve là bas dynamisme, volonté et esprit de rénovation. Le commerce évolue très vite. Où sont les kiosques dont on parlait encore il y a peu comme base de l'activité commerciale ? En arrivant à Bucarest on ne les voit plus... Ce qu'on lit à propos de ce pays est déjà obsolète tellement l'avenir se construit vite. Ainsi le 4 octobre dernier à Milan la Roumanie a été admise au sein de l'IFCN (International Franchise Consultants Network). Parmi les succès enregistrés ces derniers mois par la collaboration d'AC Franchise avec un cabinet roumain, il faut noter l'implantation de cinq magasins pour deux enseignes françaises de mode, la bijouterie fantaisie Astarté et le vêtement pour enfant Orchestra.

Une soif de marketing et de savoir-faire dans tous les secteurs
Monsieur Razvan Blid est quant à lui à la tête du cabinet CHR Consulting et assure la correspondance avec Jean Samper. Il rappelle quelques succès de la franchise en Roumanie, elle permet l'arrivée de marques et d'enseignes de grande distribution avec la collaboration efficace du personnel et de gestionnaires roumains, mais aussi de la colonie française des expatriés (environ 300 personnes pour Renault qui a racheté Dacia). Les besoins sont nombreux dans les centres ville pour l'équipement de la personne, le service aux entreprises ou le service aux particuliers (comme la coiffure parisienne). M. Blid souligne que la Roumanie fait ses échanges commerciaux avec les Etats membres de l'Union Européenne en vertu de l'accord européen signé le 1 février 1993, entré en vigueur en 1995.
La franchise entre dans un cadre légal "pro-cee" avec des obligations d'informations pré-contractuelles.  A l'heure actuelle il y a en Roumanie une quarantaine de franchiseurs et environ 400 franchisés. Le marché est favorable à la franchise et bénéficie de la connaissance du français de nombreux roumains. Le salaire de base évolue vers un demi smic avec une main d'œuvre est très qualifiée. Si on sait qu'en Roumanie la corruption peut rester un problème, il est à noter que le gouvernement roumain a adopté des lois ou des mesures drastiques pour lutter contre ce fléau. Le Parquet National Anticorruption a été créé en tant qu'organisme indépendant afin de dépister et envoyer devant les tribunaux les cas de corruption.  La coordination de ce projet a été attribuée au Ministère de la justice de France dans le cadre de l'Union Européenne.

Les faux amis juridiques
Mme Dufaut, avocate aux Barreau de Paris et de Bucarest et conseil auprès de l'Ambassade de France en Roumanie indique que la Roumanie est le deuxième marché potentiel après la Pologne. Le code civil est inspiré du code napoléonien, tandis que le code de commerce a été influencé par le code de commerce italien. La France y tient la première place grâce à 4 gros investisseurs dont Lafarge et Renault, l'Allemagne suit de près. Du fait des liens culturels les français sont redevenus très actifs. Si le pays est encore très bureaucratique et très latin, on y trouve également le dynamisme dont parlait M. Samper. Il reste cependant une certaine instabilité législative. Le droit roumain s'apparente au droit français mais avec des particularités qui deviennent vite des " faux amis ".  Prochainement, des citoyens étrangers pourront acheter des terrains directement. Il restera à affiner certains critères concernant l'économie de marché. Les secteurs à développer sont le commerce et les services, le tourisme et l'agriculture. Certains pans de l'économie agricole ont été sinistrés faute de protection.


Des documents sont mis à disposition par ac-franchise.com et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lille-Roubaix-Tourcoing, grâce en particulier au Club PECO (Pays d'Europe Centrale et Orientale). Le Service des Relations Internationales de la Mairie de Villeneuve d'Ascq peut également apporter des compléments d'information et tout contact utile.

Votre relais information : acjeansamper@wanadoo.fr


SUJETS PLUS GENERAUX

Des preuves économiques
Monsieur Blic, consultant de POINTEST SA, est particulièrement chargé de mener et gérer des opérations de développement d'entreprises françaises sur l'Est européen. Il explique que la Roumanie reste, malgré les liens privilégiés qui la lie à la France, un pays mal connu des entreprises françaises, pourtant elle jouit d'avantages indéniables. Il  insiste sur le fait qu'il n'y a pas lieu d'avoir de la condescendance pour les roumains, ce sont déjà de véritables partenaires et bientôt des concurrents à part entière. Ils vont très vite. Le pays de plus est

Articles similaires

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 7 jours

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 2 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Couples : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 4 mois

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement...

Informations clés

  • Crée le: 08/02/04 01:00

Les franchises qui recrutent