S'implanter en Inde

Une juriste indienne, Meghna Prakash, a été invitée par Bradley L. Joslove du cabinet international Franklin pour conseiller des investisseurs intéressés par l'Inde.
Pour une entreprise étrangère il est difficile de se lancer en Inde sans relais sur place. La première étape est donc de rechercher un partenaire local. Ici la spécialiste indienne vous conseille de contrôler sa solidité financière mais aussi son intégrité, en interrogeant par exemple ses clients et ses fournisseurs ou encore ses voisins.
En Inde beaucoup d'éléments sont informels, il est donc nécessaire d'établir des protocoles, par exemple pour se protéger contre la concurrence. Un investissement étranger ne peut rester dans le flou.
Le marché indien est ouvert aux investisseurs étrangers, mais ceci nécessite un accord administratif délivré automatiquement ou après autorisation gouvernementale. Il est possible que la part de l'investissement étranger soit limitée. Ainsi dans la distribution de marque la procédure est administrative et la limite de capital est fixée à 51 %. Certains produits, comme l'alcool, sont taxés à l'entrée dans le pays.
Concernant la localisation géographique, malgré une législation nationale, les Etats conservent beaucoup de prérogatives. Certains accueillent davantage et parfois se spécialisent. Par exemple le Chennai est devenu le « Detroit de l'Inde » pour l'automobile, le Penjab s'est spécialisé dans l'agroalimentaire ou le Bangalore et l'Hyderabad dans les nouvelles technologies…
Vu dans L'Entreprise

Articles similaires

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 2 mois

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 2 mois

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Le commerce, un pilier de l’économie marocaine

par Hajer Kacem - 3 mois

Avec 290 milliards de Dirhams de chiffre d’affaires, le commerce représente 9,4% du PIB du Maroc. Conscient des enjeux du secteur et des opp...

Informations clés

  • Crée le: 10/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent