Services à la personne : des années d'une croissance remarquable

La loi Borloo relative aux services à la personne ne date que de 2005. Au fil des années, associée à la création du chèque emploi service universel (CESU)*, elle a sans nul doute contribué au développement de ce marché et à la création de nombreux emplois. Sur ce créneau tout particulier, la franchise a fait preuve d'un dynamisme remarquable tant pas le développement des réseaux que la prise en compte des besoins d'une société en évolution.

De beaux résultats pour le secteur des services à la personne

Depuis 2005, le secteur des services à la personne aurait créé 450 000 équivalents temps pleins et aurait connu une croissance exceptionnelle de 10 % par an.  La démographie, l'évolution de nos modes de vie, l'allongement de la durée de vie, les 35 heures, la féminisation du travail, la volonté d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée... sont autant de raison qui ont participé à cette réussite, boostée par les mesures législatives impulsées par la loi Borloo en 2005.

Un marché constitué de trois secteurs particuliers

Le marché des services à la personne est constitué de trois secteurs que sont : les services à la famille (garde d'enfants, soutien scolaire, garde-malades...), les services à la vie quotidienne (bricolage, jardinage, ménage, livraison de repas...) et les services aux personnes dépendantes, âgées ou handicapées. Le cadre légal de ce marché est définit véritablement dans la loi du 26 juillet 2005 et son article D.129-35. On compte véritablement 21 activités reconnues "services à la personne" par le code du travail.

La franchise comme acteur de la professionnalisation

Dans ce contexte favorable, si le secteur était traditionnellement occupé par les associations, la franchise est devenu un des vecteurs de professionnalisation indéniable du marché et constitue un axe de développement très intéressant. Les réseaux se développent à un rythme particulièrement soutenu sur l'ensemble des activités citées, bénéficiant du soutien des pouvoirs publics via des déductions fiscales pour les utilisateurs, des crédits d'impôts, la possibilité de payer en CESU et un taux de TVA réduit. Selon la Fédération française de la franchise (FFF), 600 nouvelles agences auraient été inaugurées entre 2009 et 2010. Les franchisés seraient attirés par la bonne santé du secteur mais aussi un investissement moyen moins élevé que pour d'autres types de franchise (moins de 100 000 euros).

Une croissance qui ralentit

Pour les années à venir, le créneau des services à la personne reste porteur et les perspectives sont toujours alléchantes. Cependant, les spécialistes ne cachent pas que la croissance se ralentit et que les incertitudes concernant les dispositions incitatives (statut d'auto-entrepreneur, crédits d'impôts...) laissent quelques interrogations sur l'avenir du marché.
* Clé de voûte du plan de cohésion sociale, le CESU (chèque emploi service universel)a été créé en 2006. En 2011, 644 millions d'euros de titres CESU ont été émis pour 864 000 bénéficiaires. Il consiste à remettre un chèque chaque mois à son employé et a remplir le volet social qui l'accompagne avec les coordonnées du salarié, le nombre d'heures travaillées et la rémunération versée. Le volet social est renvoyé à l'Urssaf dans une enveloppe pré-adressée.
Quelques exemples de franchises de services à la personne :
- La franchise Age d'or Services propose des prestations de services à domicile pour personnes âgées et/ou handicapées.
- La franchise Babychou Services est une enseigne de garde d'enfants à domicile.
- La franchise Merci +  est une franchise spécialisé dans le ménage et le repassage.
- La franchise Nounou Passion est spécialisée dans la garde d'enfant à domicile.

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 4 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 5 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 6 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 16/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent