Se prémunir contre les impayés

Certains bons réflexes peuvent aider un responsable d'entreprise à prendre les précautions utiles pour  préserver sa trésorerie.

Deux mesures de base :

La première mesure à prendre est de vérifier la solidité financière des clients. Vous disposez de sites  internet donnant accès à toutes les informations administratives et comptables des entreprises inscrites au registre du commerce. Vous aurez les éléments concernant les comptes annuels et même l'état d'endettement.
Il existe aussi des structures spécialisées dans l'information économique et le recouvrement de créances, mais votre banque a elle aussi la possibilité de vous apporter des informations concernant la solvabilité de vos clients grâce à sa cotisation à la Banque de France.
Deuxième précaution à prendre : établir un bon accord avec son client. Les documents commerciaux sont faits pour clarifier les relations clients-fournisseurs. Le devis n'est pas toujours obligatoire, il est pourtant très utile pour éviter les litiges. Il fait preuve seulement s'il est signé du client. De la même manière un bon de commande signé prouve la réalité de la commande.Les conditions générales de ventes sont généralement inscrites au verso et cadrent encore mieux les relations en cas de désaccord.
Le bon de livraison confirme ensuite la bonne exécution de la commande et empêche des contestations ultérieures. La facture enfin permet de se faire payer bien sûr mais ce n'est pas elle qui prouve la réalité de la fourniture.
Dans les conditions générales de vente, une clause de réserve de propriété permet à l'entreprise de rester propriétaire du bien fourni jusqu'au paiement complet de la facture.  Enfin dans certains secteurs il est de bonne pratique de demander au client des garanties de paiement, caution, gage ou hypothèque par exemple.
Dominique Deslandes
La rédaction vous recommande cet article : Trois solutions pour mieux anticiper ses risques d'impayés !

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 5 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 5 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 7 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 12/02/11 01:00

Les franchises qui recrutent