Retraite : faut-il passer du régime salarié au régime non salarié ?

Le changement de statut pourra également être pénalisant s'il s'agit de passer du régime des salariés à un régime de professions libérales. En effet il faut avoir cotisé un certain nombre d'année à un régime de professions libérales pour obtenir une allocation à taux plein. Il est donc conseillé de se rapprocher des caisses concernées (la CIPAV dans la plupart des cas) pour évaluer les conséquences réelles d'un tel changement. Passé 50 ans, chaque cas est particulier et doit être étudié  avec l'aide de spécialistes, le critère de décision étant l'âge souhaité de départ en retraite. D'autres critères doivent être pris en considération, et notamment l'état de santé. Si le créateur, ou un de ses ayant-droits, présente des problèmes de santé sérieux, il trouvera difficilement un régime facultatif TNS qui acceptera de le couvrir au niveau prévoyance. Dans un tel cas, il aura plutôt intérêt à conserver son régime facultatif actuel. Enfin un polyactif est affilié et cotise aux deux régimes. Sur certaines cotisations, de type assurance maladie et allocations familiales, il paiera 2 fois pour une même prestation. En matière de retraite complémentaire, les avantages se cumuleront.







Quant à la retraite de base, il faut apporter une nuance : s'ils sont inférieurs au plafond de la sécurité sociale, les revenus salariés et non salariés seront additionnés pour constituer le salaire moyen des 25 meilleures années. Mais s'ils sont supérieurs, le polyactif cotisera à fonds perdus.







Dominique Deslandes




































Articles similaires

"Boutique à l’essai" : une idée pour redonner vie aux boutiques de centre-ville !

par ST - un mois

C’est la ville de Noyon, dans l'Aisne, qui a lancée cette idée de "Boutique à l’essai". S’apercevant que les commerçants boudaient le centre ville de cette commune de 15 000 habitants, la ville décide de redynamiser cette zone en pr...

En savoir plus sur la déclaration d’insaisissabilité

par Martine Malaterre - un mois

La déclaration d’insaisissabilité existe depuis le 1er Aout 2003 pour les entreprises individuelles. Elle a pour objectif de de limiter l’éte...

Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

par MARTINE MALATERRE - 2 mois

Quelque soit l'avancement de votre projet, vous aurez très vite à démontrer la viabilité de votre future entreprise en franchise ou en solo. Vous devrez établir le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel prouvant l...

Informations clés

  • Crée le: 03/12/06 01:00

Les franchises qui recrutent