Retraite complémentaire

Depuis le 1er janvier 2004 un nouveau régime a été institué au profit des industriels et commerçants.

Il est calqué sur le modèle existant pour les artisans. La cotisation annuelle de retraite complémentaire obligatoire pour les artisans est assise sur les revenus professionnels de l'avant-dernière année, dans la limite de 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (118 848 € pour 2004). Le taux de cette cotisation est fixé à 6,70 % pour l'année 2004, il sera porté à 7 % à compter de 2005. Pour les industriels et commerçants le taux de cotisation annuelle est fixé à 3,5 % pour le premier semestre 2004 et à 4,5 % pour le second semestre. Ce taux s'applique également sur le revenu professionnel, retenu ici dans la limite de 3 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (89 136 € pour 2004).

Dominique Deslandes

Articles similaires

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 22 jours

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Principes du contrat et de l'information précontractuelle en France & nouvelles dispositions du Code civil

par Jean Samper - 22 jours

Me Hubert Bensoussan Le 13/9, Me Hubert Bensoussan intervient en conférence sur les principes de base d’un cont...

La Loi Doubin et le DIP pour bien choisir sa franchise

par Dorsaf Maamer - un mois

En franchise, comme dans n'importe quel autre commerce en réseau ou accord entre deux entités indépendantes, bien s'informer sur son partenai...

Informations clés

  • Crée le: 16/04/05 02:00

Les franchises qui recrutent