Résultats en baisse pour l'emploi à domicile en France

Pénalisé par la crise économique et la réduction des avantages fiscaux, le marché de l'emploi à domicile affiche des résultats moins bons ces derniers mois. Les indicateurs sont en baisse et les perspectives moins favorables à ce qu'elles étaient en 2012. Malgré le contexte actuel, le marché des services à la personne, boosté ces dernières années par la loi Borloo, reste néanmoins porteur et créateur d'emplois.

Chiffres 2013 en baisse

Après deux trimestres de stabilisation en 2012, la masse salariale nette de l'emploi à domicile enregistre au premier trimestre 2013 une diminution de 4,4 %. Selon les statistiques de l'ACOSS, la caisse nationale des URSAFF, le nombre d'employeurs dans ce secteur a reculé de 3,2 % et le volume d'heures déclarées a baissé de 7,9 % entre 2012 et 2013. Selon les spécialistes, ces chiffres concernent les créneaux de l'aide au maintien à domicile, aux travaux ménagers, au soutien scolaire mais, nouveauté, il concerne un secteur jusque-là épargné : celui de la garde d'enfants à domicile qui enregistre une baisse de 0,3 % au premier trimestre. Sur l'année, ce chiffre en diminution est porté à - 0,4 %. C'est une première !

Un secteur pénalisé par la crise et les nouvelles dispositions fiscales...

Sans nul doute, ce secteur se voit donc pénalisé par le pouvoir d'achat mais subit également les nouvelles mesures fiscales. On pourra citer début 2011, la suppression de l'abattement de quinze points sur les cotisations patronales dont les employeurs de travailleurs à domicile bénéficiaient ainsi que la suppressin début 2013 de la possibilité de paiement au forfait.

... mais qui reste porteur pour les candidats à la franchise

Malgré ces chiffres, le secteur des services à la personne reste porteur et il nous semble aujourd'hui tout à fait opportun de choisir ce créneau  pour se lancer dans la création d'entreprise. Si concrètement, cette activité ne demande pas un investissement important, elle peut largement être soutenue par des réseaux de franchise d'expérience qui permettent de sécuriser les projets d'entrepreneuriat. Même si les derniers chiffres sont à la baisse, le secteur a su démontrer ces huit dernières années son professionnalisme, il répond sans nul doute à une vraie demande en France. Il reste à souhaiter que les nouvelles dispositions fiscales iront dans le sens d'une nouvelle valorisation du secteur.

Vous pouvez aussi consulter notre dossier : « franchise et services à la personne »

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 10 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 11 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 22 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 26/07/13 02:00

Les franchises qui recrutent