MIKIT

Promoteur immobilier et constructeur de maisons

Apport personnel minimum : 30000 EUR

Type de contrat : franchise

Rencontre avec José Bernieres, un des pionniers de la franchise MIKIT

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent :

La franchise Mikit est une franchise de bâtiment spécialisée dans les maisons traditionnelles en « prêt-à-finir ». Des maisons qui s'adaptent à leur région et qui offrent à leurs propriétaires l'occasion de finir par eux-mêmes les travaux. José Bernieres, un des premiers franchisés de l'enseigne nous présente la franchise de bâtiment Mikit et le concept du « prêt à finir » qui a fait le succès du constructeur.
Interview Vidéo réalisée en 2010
Question : José Bernieres bonjour, vous êtes le gérant d'Alco, qui fait partie du réseau Mikit, pouvez-vous nous présenter votre franchise de bâtiment ?
José Bernieres : La franchise Mikit a été fondée en 1988, elle a 21 ans maintenant. Je suis d'ailleurs l'un des plus anciens du réseau puisqu'aujourd'hui nous comptons 200 franchises et j'ai été environ le 5ème. Je suis présent aux alentours de la région parisienne surtout en Normandie, je suis basé à Rouen. J'exploite la franchise Mikit avec mon épouse, nous travaillons en couple.
Q : Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre le réseau de franchise Mikit ?
JB : Je travaillais dans les travaux publics et mon épouse travaillait dès le départ pour la franchise Mikit. J'ai eu de la chance car Mikit est née à Rouen. Le départ de leur franchiseur auprès de la région parisienne a libéré ce territoire et j'ai eu l'opportunité de le reprendre.
Q : Quels sont les avantages que présente le concept Mikit tant pour les franchisés que pour la clientèle ?
JB : Le produit de la franchise Mikit, est avant tout un produit unique. La méthode en « prêt- à-finir » fait économiser jusqu'à 30% sur des produits classiques. Nous apportons une construction de nature traditionnelle, on en voit l'exemple ici. Nous laissons au client le soin de faire l'aménagement intérieur qu'on lui fournit. Une économie de 30% s'évalue entre 25 et 30 mille euros. Pour le franchisé, la clientèle est relativement importante et unique puisque nous sommes décalés par rapport à la concurrence. Le métier du « prêt-à-finir » est un métier spécifique et aujourd'hui la concurrence fait plutôt de la version finie.
Q : Quelle formation avez-vous reçue en tant que franchisé ? Comment s'est passé le lancement de votre propre franchise de bâtiment ?
JB : J'ai été aidé dans le lancement de ma franchise Mikit parce que j'ai repris une franchise existante. Le centre de formation à Paris m'a beaucoup aidé parce que je venais d'un monde plus technique que commercial. Mon épouse m'a également aidé puisqu'elle travaillait déjà pour la franchise Mikit avant que nous soyons nous-mêmes franchisés.
ACF : Quels sont les prochaines étapes pour Alco ?
Q : Nous avons de l'ambition pour Alco puisque nous avons encore du développement à faire au sein du territoire qui m'est concédé, une franchise étant une concession territoriale. Nous avons ouvert notre deuxième agence commerciale depuis moins d'un an à Yvetot. Notre projet à court terme c'est de continuer à se développer pour optimiser les actions sur les territoires concédés.

Les derniers articles MIKIT

Témoignage de Manuel Lucas, franchisé MIKIT (2011)

par Dorsaf Maamer - plus de 4 ans

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : La franchise Mikit est une franchise de bâtiment spécialisée dans la con...

Informations clés

  • Crée le: 23/02/12 17:18

Les franchises qui recrutent