Rapport de l'Assemblée Générale COFAQ 2014

Comme chaque année, le groupement COFAQ a organisé une Assemblée Générale de ses adhérents. Cette Assemblée avait pour but de revenir sur les résultats 2013 et les débouchés du groupement dans les 5 prochaines années, mais elle était aussi l'occasion de confirmer la performance du modèle coopératif, et du modèle COFAQ, comme levier de croissance pour les entreprises indépendantes.
Dans ce qui suit, 3 questions qui ont été posées à Thierry Anselin, Directeur Général de COFAQ.

COFAQ, une croissance supérieure à celle du marché

Question: La Fédération du Commerce Associé constate que ce modèle permet, depuis plusieurs années, une croissance supérieure à celle du marché. Qu'en est-il de la coopérative COFAQ ?

Thierry Anselin : « COFAQ est exactement dans cette tendance, et ce depuis longtemps, malgré une conjoncture par ailleurs déprimée ».

Le Directeur Général a également confirmé que le groupe est arrivé à un bilan positif sur les 5 dernières années. Ce résultat est dû aux 54 nouveaux adhérents, aux chiffres d'affaires qui ont progressé plus que le marché et au résultat net en constante augmentation, sans oublier une progression dépassant les 14% en 2013, par rapport à l'année précédente.
« Cet excellent résultat tient à la poursuite des efforts menés en matière d'achats, avec l'intensification de la massification. La force de COFAQ, c'est bien son réseau! », explique-t-il.

Alors, COFAQ est-il un modèle "gagnant" de commerce associé ?

Toujours d'après Thierry Anselin, COFAQ fête positivement ses 60 ans. Sa longévité confirme que COFAQ a pu se développer malgré les mutations économiques de ces dernières années.
COFAQ c'est aussi plus de 400 points de vente répartis dans plusieurs enseignes, 4 000 salariés, et un chiffre d'affaires vente de 886 millions d'euros en 2013.

« Je pense que notre performance tient aux choix opérés dans le groupement et aux moyens mis en œuvre, mais aussi et surtout à l'engagement et au professionnalisme des entreprises adhérentes
 : toutes ont choisi de conforter le réseau COFAQ en tant que propriété et responsabilité de chacun. C'est cela l'indépendance dans l'interdépendance. »

En tant que Directeur Général, Thierry Anselin dit être satisfait que les réflexions et les efforts de la centrale rejoignent cette attente. De pus, la hausse de 15% en volume d'affaires à l'occasion du Salon de l'Équipement Professionnel et du Bricolage vient appuyer cette idée.

Et demain ?

« Demain, et même après-demain, il faudra continuer à relever les challenges de la distribution indépendante. Nous y travaillons déjà. Notre Assemblée Générale a conforté notre mobilisation, pour réussir ensemble.», déclare Thierry Anselin.
Il ajoute que les axes de la stratégie à 5 ans de COFAQ, "Cap 2018", prétendent aux mêmes objectifs :
  • Une meilleure assistance des entreprises dans leur développement
  • Offrir un accompagnement aux entreprises
  • Les aider à franchir de nouveaux palier

Pour en savoir plus sur le commerce associé :
- Le commerce associé a eu de bons résultats en 2013

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 24/09/14 04:44

Les franchises qui recrutent