Qui sont les concurrents des commerçants et artisans ?

Une enquête réalisée par la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés) démonte une idée reçue, à savoir que ce ne sont pas la grande distribution, les discounters ou les succursalistes qui sont les principaux concurrents des commerçants indépendants et des artisans mais leurs homologues  installés près de chez eux.

Dans cette enquête, 49% des commerçants interrogés pensent que leurs principaux concurrents sont les autres commerces situés dans la même zone de chalandises. 46,4% estiment que ce sont les grandes surfaces, 33,2% la VPC et Internet. Selon Nasser Negrouche, dirigeant du cabinet Priorité Client, spécialiste marketing des petites entreprises, « sur le terrain, la menace vient des autres commerces de proximité qui exercent sur la même zone de chalandise (…) les artisans et les commerçants veulent d'abord se démarquer de leurs semblables. »

Quels sont les moyens utilisés pour se démarquer de la concurrence ?

En premier lieu les prix. 15% déclarent agir sur les prix pour augmenter leur compétitivité, vient ensuite la modification de l'offre produit ou service (8,8%) puis la modernisation et la communication pour 7,6% d'entre eux. « L'analyse démontre que les stratégies adoptées se concentrent principalement sur le prix. Ce manque de diversité dans les actions pour se démarquer de la concurrence est révélateur de l'énorme besoin de professionnalisation de la fonction marketing dans les TPE » souligne Nasser Negrouche.

L'artisanat moins concurrencé que le commerce

Le savoir-faire métier des artisans les met plus à l'abri de la concurrence que les commerçants indépendants face à l'agressivité commerciale des grandes chaines. La moitié des artisans déclarent une stabilité de leur carnet de commande pendant les derniers mois tandis que 26,5% des commerçants constatent une stabilité de leur panier moyen. 15,3% des artisans disent même constater une hausse sensible de demande de travaux alors que seulement 7,8% des commerçants déclarent un panier moyen en hausse. 22,4% des professionnels pensent que les clients sont moins fidèles qu'avant et qu'ils sont plus exigeants pour 57,6% des commerçants interrogés.

Lire aussi : L'Autorité de la Concurrence éclaircit la relation commerçant franchisé / Grande distribution

Comment réduire les risques ?

Cette étude montre bien la difficulté des commerçants indépendants face au commerce organisé. Il faut être à la fois homme ou femme de produits, de marketing, de logistique, de communication. Etre bon commerçant ne suffit pas toujours pour réussir en indépendant. La franchise est alors une option à étudier car, tout restant indépendant et maître de son entreprise, le commerçant bénéficie d' un concept produit/prix qui a fait ses preuves, de plans marketing et communication élaborés par des professionnels, de la logistique et de la politique commerciale du réseau qui tient compte du marché national et local. Ceci représente des avantages de poids pour résister à la concurrence sur un marché concurrentiel très fort.
Martine, rédactrice AC Franchise

Consultez notre rubrique "actualité marketing" pour d'autres articles

Articles similaires

Sandwich & Snack Show, Parizza et Japan Food Show : les grandes tendances profitables aux franchises de la restauration

par HK - 3 jours

Les franchises de la restauration ont été à l’honneur du Sandwich & Snack Show, Parizza et Japan Food Show, rendez-vous leader des professionnels du snacking et de la consommation nomade, restauration italienne et japonaise.

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 17 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Ouvrir une franchise de services à la personne

par Martine Malaterre - 17 jours

Sur les 36 195 organismes de services à la personne recensés au 1er janvier 2017 par la base de données NOVA, 79,5 % étaient des entreprises (dont des autoentrepreneurs des franchisés et des isolés). Le marché des services à la personne doit son...

Informations clés

  • Crée le: 13/10/11 02:00

Les franchises qui recrutent