Qui peut vous aider à revendre ou racheter une franchise ?

Vous avez un projet de revente ou de rachat d'une entreprise classique ou en franchise ? Vous aimeriez être aidé dans cette démarche ? Pour taper à la bonne porte, voici quelques interlocuteurs qui pourront être de bons alliés dans votre recherche.

Pour soutenir et accompagner les entrepreneurs dans leurs démarches de revente ou d'achat, les réseaux de soutien et d'accompagnement (chambres de commerce et d'industrie, chambres de métiers et de l'artisanat, organisations professionnelles, clubs de repreneurs comme le CRA et le CLENAM, collectivités territoriales via  des bourses d'opportunités sur leur site internet ou relais européens comme l'Enterprise Europe Network ) vous seront d'une aide précieuse. En plus de leurs missions d'information et de sensibilisation à la création d'entreprise, ils vous proposeront des offres de cession et vous mettront en relation avec des chefs d'entreprise qui cèdent leur activité.

Cabinets d'intermédiation et conseillers habituels des entreprises...

Autres acteurs incontournables de l'accompagnement des entrepreneurs, les cabinets d'intermédiation (intermédiaires spécialisés dans la cession de fonds de commerce, départements fusions/acquisitions des banques ou cabinets conseils spécialisés) proposent également des services spécifiques pour la mise en relation des cédants avec des candidats à la reprise. Soyez attentifs à leurs références, à leur expérience et à leur éthique. Les meilleurs ne sont pas forcément les plus sympathiques pas plus que les plus hautains. Méfiez-vous de ceux qui vous vendent surtout de la publicité au lieu de vous assister véritablement.
Plus occasionnellement, en marge de leur activité principale, les conseillers habituels des entreprises - avocats, notaires, experts-comptables, commissaire aux comptes, assureurs... - peuvent intervenir parfois dans la mise en relation entre des vendeurs et des acheteurs. Dans ce contexte, ils le font, à la différence des autres structures précitées, dans une logique d'accompagnement de leur clientèle. Ne les négligez pas mais faites-vous décrire jusqu'où va leur prestation tout comme vous le feriez avec un cabinet d'intermédiation.
Si c'est une franchise que vous cherchez à racheter plutôt qu'à créer, adressez-vous aux franchiseurs. Il savent le plus souvent lesquels de leurs franchisés sont à vendre et de toutes façons, si le réseau est bien géré vous devrez demander l'accord du franchiseur pour continuer à exploiter sa franchise dans le fond de commerce que vous rachetez au franchisé. Enfin, n'oubliez pas de consulter les annonces de cession de fonds de commerce d'AC Franchise.

La rédaction vous conseille cet article : Revendre une entreprise franchisée : quels grands principes ?

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 1 jour

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 5 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 6 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 11/01/14 17:24

Les franchises qui recrutent