Qu'en est-il vraiment de la SARL à 1 € ?

Cette mesure instituée par la Loi sur l'initiative économie (LIE) du 1er août 2003 permet aujourd'hui à près de 3000 entreprises de se créer avant un capital d'1 €, est-ce rassurant ?

On peut penser que réduire ainsi le capital social crée une certaine fragilité : aucun gage pour les créanciers, aucune sécurité pour le créateur... On imagine aussi que les clients et fournisseurs n'hésitent plus à réclamer une caution de garantie, puisque le capital social ne joue plus son rôle. Enfin une société constituée d'un capital aussi faible doit forcément voir rapidement ses capitaux propres inférieurs à la moitié du capital social, avant même d'avoir réalisé le moindre chiffre d'affaires.

Ces critiques résistent-elles face à une dynamisation certaine que peut entraîner cette mesure ? Il est reconnu que le capital a toujours été un gage illusoire puisque le plus souvent, à peine est-il déposé sur le compte qu'il est utilisé en investissement ou dépenses diverses. De plus l'obligation de constituer des fonds propres en cas de capitaux inférieurs à la moitié du capital social n'est pas non plus un gage de sécurité, le délai étant de deux ans pour reconstituer les dits fonds propres à compter de la constatation des pertes.

En fait le problème concerne surtout les dirigeants puisque les créanciers des SARL peuvent plus facilement leur demander de constituer des garanties personnelles, donc  aujourd'hui la responsabilité personnelle du dirigeant s'en trouve encore plus directement engagée en cas de difficultés...

Dominique Deslandes

Articles similaires

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 3 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 5 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Ouvrir une franchise dans les loisirs créatifs, est ce possible ?

par MA - 17 jours

Peinture, dessin, sculpture, couture, arts divers... Les loisirs créatifs, qui englobent plusieurs secteurs,  séduisent de plus en plus de personnes quelque soit leur âge ou leur sexe. En effet, 61 % des français seraient des adepte...

Informations clés

  • Crée le: 11/05/06 02:00

Les franchises qui recrutent