Quels usages des TIC dans les TPE ?

Taux d'équipement en logiciels professionnels, types d'applications les plus utilisées, habitudes de navigation sur le Web, catégories de sites les plus fréquentés… La dernière édition de l'Observatoire de la petite entreprise décrypte les pratiques numériques des dirigeants de TPE. L'étude menée par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) intervient alors qu'un premier bilan d'étape du «Passeport pour l'économie numérique » vient d'être réalisé par le Secrétariat d'Etat aux Entreprises et au Commerce Extérieur.
Plus de 13 000 dirigeants de TPE, employant pour la plupart d'entre eux 0 à 3 salariés, ont d'ores et déjà participé à ce vaste dispositif d'initiation des entrepreneurs aux TIC. Lancé en janvier 2007, il mobilise 600 formateurs bénévoles répartis sur 480 points d'accueil dans toute la France.
Pleinement engagée dans cette opération, la FCGA publie aujourd'hui une nouvelle étude sur les usages des TIC dans les TPE. L'enquête porte sur deux indicateurs essentiels : le taux d'équipement en logiciels professionnels et les habitudes de navigation sur Internet.

LES LOGICIELS

Très répandus dans les métiers de la santé (94,1%) et de l'automobile (91,5%), les logiciels professionnels équipent aussi la plupart des entreprises du bâtiment (85,1%) et du secteur de la culture et des loisirs (83,6%).
Lanterne rouge : les commerces de l'équipement de la personne (62,9%).
 - Les applications bureautiques
Les dirigeants de TPE interrogés recourent aux logiciels informatiques pour simplifier la gestion quotidienne de leurs entreprises.
Les applications bureautiques sont les plus populaires avec plus de deux tiers d'utilisateurs (60,4%).
- Les logiciels de gestion
Les entrepreneurs individuels savent tirer profit des logiciels de comptabilité (34%) et des terminaux de point de vente (30,2%) pour optimiser leur efficacité professionnelle.
Mais les logiciels de gestion commerciale (25,8%) et de facturation (21,4%) ne remportent pas un grand succès dans les petites entreprises.
- Les logiciels sur mesure
Spécialement conçus pour répondre aux besoins spécifiques de l'entreprise, ils n'emportent pas l'adhésion des dirigeants de TPE.
7 entrepreneurs sur 9 estiment que le développement de logiciels personnalisés, en interne, ne se justifie pas dans leur activité.

SUR INTERNET

- La navigation sur le Web
Ce sont les professionnels de la santé qui naviguent le plus sur la Toile (91,4%)
Les commerçants du secteur Culture et Loisirs sont également nombreux (80%) à se connecter au Web.
Dans l'automobile, près des trois quart des artisans (74,5%) sont familiers de la planète Internet.
En queue de peloton, on trouve les spécialistes de l'équipement de la personne (48,6%) et les commerçants de détail alimentaire (46,9%).
- Les types de sites consultés
Principal usage : le suivi des comptes bancaires de l'entreprise en ligne (52,4%).
En deuxième position, on trouve la connexion aux sites de l'administration (36,4%) pour faire le plein d'informations utiles.
Troisième fonction préférée des entrepreneurs sur Internet : la consultation des sites de fournisseurs (33,7%).
Enfin, 19,7% d'entre eux déclarent se connecter aux sites de spécialistes du conseil : expert-comptable, syndicat professionnel, services des organismes consulaires…

AVIS D'EXPERT

Antoine WATTINNE, Directeur de la branche professions comptables libérales et TPE de CEGID*
« Les nombreuses créations d'entreprises, l'arrivée de jeunes dirigeants friands de nouvelles technologies, la simplification de l'offre avec des tarifs plus adaptés, le besoin croissant d'informations, d'échanges et de communications sont des facteurs qui favorisent la montée en puissance des TIC dans les TPE».
*Compagnie européenne de gestion informatique décentralisée
Méthodologie de l'Observatoire
Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l'ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d'affaires, rendus anonymes, de leurs adhérents à la Fédération. Les indices d'activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d'affaires d'un échantillon de 20 000 petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services. L'évolution des activités est pondérée par le nombre d'entreprises recensées par l'INSEE dans chaque secteur considéré. Un questionnaire est parallèlement adressé chaque trimestre à plus de 1000 petites entreprises représentatives, permettant d'établir le baromètre du moral des dirigeants et de leurs intentions d'investissement et de recrutement.

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 01/02/08 01:00

Les franchises qui recrutent