Quels rapports entretiennent les consommateurs français avec les imprimés publicitaires ?

Une étude menée à l’automne 2014 par Adrexo et IPSOS MEDIACT décrypte les comportements des lecteurs d’imprimés publicitaires. Celle-ci permet de dresser pour la première fois le portrait des 77 % de Français lecteurs hebdomadaires de prospectus et catalogues, en fonction de leurs attitudes d’achat.

Pour optimiser les campagnes de communication papier

En lançant cette étude, Adrexo, 1er opérateur privé français de diffusion d’Imprimés Publicitaires souhaitait analyser les attentes de chaque typologie d’acheteur*, afin d’apporter un meilleur conseil à ses clients pour optimiser leurs campagnes de communication sur ce media : conception de messages efficaces, couvertures impactantes, formats adaptés à chaque cible et supports digitaux complémentaires.

La recherche du prix le plus bas toujours en tête

Ainsi, l’étude démontre que la priorité des Français reste la recherche du prix le plus bas et des bonnes affaires : 86 % sont ainsi sensibles aux promotions et 60 % recherchent les produits les moins chers. En cette période de crise économique, la question du pouvoir d’achat est une des principales préoccupations des foyers. 2/3 choisissent leur magasin en fonction des offres commerciales proposées.

La lecture des imprimés publicitaires comme moment de détente

Autre information : attendus avec impatience par un lecteur sur deux en France, les prospectus circulent au sein du foyer et permettent de discuter avec ses proches des promotions présentes. Au-delà de son utilité, la lecture de l’Imprimé publicitaire serait ainsi « un véritable moment de plaisir pour huit lecteurs sur dix » avec un temps de lecture moyen de près de 38 minutes chaque semaine. Selon cette étude, « les Imprimés publicitaires [seraient] simples et agréables à lire pour 85% des Français ».

Un outil pour découvrir de nouveaux produits

Enfin, l’imprimé publicitaire permettrait aussi aux lecteurs de « découvrir de nouveaux produits » (pour 85 % des personnes interrogées), « donner des idées et des envies » (pour 86 %). Il faciliterait par ailleurs la préparation de la « corvée » des courses, en donnant, pour 65%, la vision des produits comme si le magasin rentrait à la maison.
*6 typologies de lecteurs se dégagent, dont 3 ayant une relation forte avec ce l’imprimé publicitaire :
Les pragmatiques – 22% des Français Gros lecteurs d’imprimés publicitaires, ils habitent en province et ont des revenus modestes. Prudents et économes, ils cherchent les prix les plus bas, font attention à leur budget et n’accordent pas d’importance aux marques. Leurs attentes : des promotions nombreuses et de bons de réductions
Les optimisateurs – 22% des Français Couples avec enfants ou familles nombreuses aux revenus moyens, ils lisent très attentivement et au moins une fois par semaine les imprimés. Ils cherchent les prix les plus bas, font attention à leur budget mais accordent de l’importance aux marques, préférant payer plus cher pour avoir de la qualité. Leurs attentes : des réductions nombreuses et intéressantes.
Les accros – 21% des Français Dépensiers, impulsifs, ils habitent en province et ont des revenus élevés. Ils accordent de l’importance aux marques, aiment la nouveauté, l’originalité  et préfèrent payer plus cher pour avoir de la qualité. Ils lisent les imprimés publicitaires plusieurs fois par semaine, les apprécient fortement et les considèrent très utiles.

Si ce thème vus intéresse, retrouvez toute notre actualité Marketing.

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 10 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 19 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 14/12/14 07:37

Les franchises qui recrutent