Quelles tendances pour le marché immobilier en 2014 en France ?

Si au début des années 2000 le marché de l’immobilier français a fait figure d’exception en Europe par son dynamisme et sa croissance, celui-ci connaît depuis 2012 quelques vicissitudes largement liées à la réglementation en vigueur. Heureusement, les perspectives restent nombreuses et certaines enseignes immobilières arrivent à sortir leur épingle du jeu, misant sur leur qualité de service et de nombreuses innovations.

Un marché directement lié aux modifications réglementaires

Dans un contexte économique difficile, le marché immobilier français – jusqu’alors montré en exemple à l’échelle européenne - est particulièrement sensible à différents facteurs extérieurs. Il subit ainsi directement les changements en termes de réglementation obligeant les agences immobilières à reconsidérer chaque jour leur façon de travailler et mettre en place des services adaptés.

Ainsi depuis 2012, après 10 années de hausse régulière des prix (+ 151 % à Bordeaux, + 138 % à Lyon et + 132 % à Paris), les règles en vigueur ont beaucoup changé la donne et modifié le paysage immobilier français, en négatif comme en positif. On pourra parler notamment de la suppression du prêt à taux zéro, de la réduction des avantages fiscaux du dispositif Scellier, du nouveau dispositif Duflot… ou plus récemment de l’exonération d’impôt sur la plus-value des propriétaires au bout de 22 ans…

Offre de logements et taux d’intérêt

Heureusement, l’offre de logements reste aujourd’hui très inférieure aux besoins et les taux d’intérêt conservent un niveau très attractif. Cette double réalité freine sans nul doute le renforcement d’une spirale de baisse des prix amorcée en 2012. De quoi offrir encore des perspectives aux professionnels du secteur, à condition que les prix des biens soient correctement positionnés par rapport au marché (certains vendeurs s’accrochent encore à des prix beaucoup trop élevés).

Les franchises : acteurs dynamiques du secteur

Dans ce contexte sensible mais porteur d’optimisme, les réseaux de franchise arrivent à tirer leur épingle du jeu car ils bénéficient d’un savoir-faire, de plusieurs années d’expérience, de mutualisation des connaissances et des fichiers clients, optimisation des coûts… Parmi eux, la franchise Guy Hoquet fait preuve d’exemple avec un concept pionnier dans le monde de la franchise immobilière, «le contrat de Garantie» qui repose sur : la Garantie du Prix estimé, la Garantie du Délai de Vente, ainsi que des services d'Assistance et de Suivi Garantis.

Si ce marché vous intéresse, consultez les fiches des franchises immobilieres qui recrutent et retrouvez un article sur le marché de la franchise immobilier


Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 30/09/14 11:01

Les franchises qui recrutent