Quelles sont les limites d'intervention d'un franchiseur pour aider son franchisé

Si par définition contractuelle, l'assistance du réseau à un franchisé est un devoir, elle peut prendre des visages différents mais ne doit pas dépasser certaines bornes sans tomber dans l'ingérence.

En effet, un franchisé est avant tout un chef d'entreprise indépendant appartenant à un réseau bien sûr et celui-ci peut lui apporter son soutien dans une période difficile mais pas se substituer  à lui.

Soutien effectif en cas de difficulté

L'assistance se situe à plusieurs niveaux avec chacun ses limites : Dans le cas d'un adhérent en difficulté, le franchiseur va analyser la situation du franchisé et le conseiller. Ceci doit se faire de façon formelle et écrite qui prouveront en cas de conflit que le franchiseur a bien rempli son rôle. Il ne suffit pas de rencontrer plus souvent le franchisé mais de lui donner des recommandations précises et concrètes pour retrouver la bonne voie.
Par contre, le franchiseur ne peut prendre de décisions quant au fonctionnement de la franchise et se substituer au franchisé. Par exemple : décider de gérer directement un stock ou modifier le planning des commandes, résilier des contrats de prestations de service. Ceci reste de la responsabilité du chef d'entreprise qu'est le franchisé.
Le franchiseur peut accorder des délais de paiement si la trésorerie du franchisé est en difficulté. Cela sera ponctuel et non répétitif et ne doit pas masquer une entreprise en dépôt de bilan. Ce procédé est d'ailleurs puni par le droit bancaire sous le nom de soutien abusif.

Lisez aussi cet article : Devenir entrepreneur en franchise : l'essentiel à savoir avant de se lancer !

Intervention à travers l'animation de réseau

S'il est vrai que le réseau permet de soutenir des franchisés dans une mauvaise passe et relancer l'activité, une ingérence trop forte peut cacher une entreprise en grande précarité qui tôt ou tard devra fermer boutique. Et ce n'est bon ni pour le franchisé qui en sortira encore plus frustré ni pour le franchiseur qui n'aura fait que retarder l'échéance.

Sur le sujet, lisez aussi cet article : La réussite d'un réseau de franchise passe par une bonne animation.

Pour en savoir  plus, la rédaction vous recommande cet article : 
L'assistance du franchiseur ne doit pas se transformer en assistanat !

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 10 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 18 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 19/09/12 02:00

Les franchises qui recrutent