Quelle perception les Français ont-ils des franchises de services à la personne ?

Avec 1 300 000 employés et 100 000 emplois créés en moyenne chaque année, le marché des services à la personne reste l'un des plus dynamiques de l'économie française et l'un des principaux moteur du créneau franchisé, en France. Mais quelle image les Français ont réellement de ce secteur d'activité ? Pour quelles raisons y ont-ils principalement recours ? Quelles structures (franchises, associations, gré à gré...) privilégient-ils ? A la demande de la franchise Shiva, le cabinet d'études Market Audit s'est penché sur la question...

Les raisons du succès ?

Cet engouement pour les services à la personne trouve sans nul doute son origine dans l'apparition de nouveaux modes de vie et de nouvelles réalités sociétales comme l'allongement de la durée de vie, la hausse de l'activité professionnelle des femmes et la recherche d'une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Boosté par la loi Borloo de 2006 et par la création du chèque emploi service universel (CESU), le secteur des services à la personne reste aujourd'hui un marché d'avenir qui regroupe des activités aussi diverses que le ménage, le repassage, la garde d'enfants, le petit bricolage, le conseil informatique ou l'aide aux personnes dépendantes...
Selon l'étude réalisée par le cabinet d'études Market Audit, 42 % des personnes interrogées déclarent que le manque de temps est la première motivation pour avoir recours aux services à la personne. L'objectif est clair : les Français veulent réduire le temps passeéà certaines tâches - comme le ménage - pour se consacrer davantage à leurs enfants et à leur famille. Si la prise de décision est avant tout familiale (à 52 %), l'étude montre qu'elle est majoritairement régie par les femmes ! Concrètement, 27 % des ménages interrogés ont recours au moins une fois par semaine à des services de ménage et repassage à domicile, en gré à gré, via une société de services (comme les franchises) ou via des associations.

Quelle image du secteur ?

75 % des personnes interrogées pour cette enquête se déclarent satisfaites du recours aux sociétés de services, 89 % apprécient la qualité du travail fourni et 1/3 se déclare même "très satisfait".
Si pour la majorité des Français, en dehors des compétences techniques, le soin apporté, la minutie, la confiance ou la discrétion font partie des qualités recherchées, 64 % des interviewés sont satisfaits par leur employé actuel. Et sur les relations avec leur employé de maison, ils les qualifient de conviviales à 58 %, amicales pour 28 % et même familiales pour 7 % !

Sociétés de services, associations ou gré à gré ?

Selon l'enquête, 1/3 des Français interrogés privilégient les sociétés de services (pour la simplicité de démarches administratives, les déductions fiscales, les garanties offertes... et de pas avoir à effectuer seul un recrutement !), 18 % font appel à des associations et moins de la moitié choisit le gré à gré (sans effectuer véritablement de recrutement, puisque dans la majorité des cas le choix se fait sur recommandation d'une tierce personne !).
Attention, on notera qu'il existe quand même un freins quant au recours à une société de services : les coûts jugés trop élevés pour 31 % des personnes interrogés... sûrement parce que les Français méconnaissent encore les incitations fiscales liées aux services à la personne !
 Pour en savoir plus sur ce secteur, découvrez les franchises de services à la personne qui recrutent et retrouvez des vidéos de franchises de services à la personne.

Vous pouvez aussi consulter notre dossier : « franchise et services à la personne »

Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 18 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 23 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 25 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 18/02/12 01:00

Les franchises qui recrutent