Que deviennent les cybercafés ?

L'impression est qu'aujourd'hui, les cybers tendent à disparaître.
Il y a quelques années, ces boutiques mettant à la disposition de leurs clients des ordinateurs connectés à Internet se multipliaient dans les centres-villes, les rues commerçantes ou à proximité des gares.
La généralisation de l'ordinateur à domicile ainsi que la démocratisation de la connexion WiFi (sans-fil) et des terminaux mobiles sont bien sûr à l'origine de ce déclin. En ville, les cybercafés ne s'adressent plus aux étudiants ou aux jeunes actifs, comme à leurs débuts.
Les créateurs d'établissements sont désormais plus attentifs à la demande. "L'effet de mode est passé", les cybers s'installent désormais au plus près de leurs clients potentiels : dans les petites villes, où l'accès à Internet est moins développé, mais également dans les zones touristiques où les étrangers continuent à être demandeurs, ainsi qu' à proximité des établissements scolaires, assurent les spécialistes. Les lycéens viennent parfois en groupe pour pratiquer des jeux vidéo. Même ceux qui disposent d'un ordinateur à la maison préfèrent l'ambiance d'une boutique.
Les cybercafés sont amenés à diversifier leurs activités. Outre les jeux, ils vendent désormais des travaux de bureautique ou des photocopies. "Nous disposons d'une clientèle de touristes américains et proposons aussi des formations informatiques aux entreprises comme aux particuliers"  raconte un patron  du centre de Nice. Certains établissements, telle cette boutique installée près de la gare de La Part-Dieu à Lyon, jouent même le rôle d'écrivains publics : les gérants rédigent, contre une menue rétribution, des lettres pour le compte de leurs clients.
Il est toujours nécessaire d'être prêt à rebondir lorsqu'on se lance dans une activité répondant à une demande immédiate ou à un effet de mode.
D'après un article du Monde

Articles similaires

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 3 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Franchise Automobile : Découvrez 5 franchises qui ont du succès !

par HK - 24 jours

Secteur porteur et très bien organisé, l’automobile offre de très belles opportunités d’implantation en franchise. Norauto, Midas, Roady, Point S et Ewigo, autant d’enseignes connues et reconnues sur le marché et qui assurent à leurs adhérents un ...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - un mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 05/08/08 02:00

Les franchises qui recrutent