DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique Diététique et minceur Spécial Franchise Femme

Apport personnel minimum : 10000 EUR

Type de contrat : Franchise

Quatre nouvelles franchisées rejoignent le réseau Dietplus

A Mayenne, Niort, Yutz et Laon comptent désormais leur centre de rééquilibrage alimentaire. Dietplus est fier d'annoncer ses ouvertures, en réponse à une demande croissante des clients.

Dietplus, une franchise sérieuse

A Mayenne, dans le département du même nom, le spécialiste du rééquilibrage alimentaire compte une nouvelle franchisée.

« J’aime beaucoup m’occuper des gens », confesse Gaëlle Pillais, nouvelle franchisée dietplus dans la ville de Mayenne. Il s’agit d’une constante parmi celles et ceux qui rejoignent le réseau : pour devenir Conseiller ou Conseillère nutritionniste dietplus, il faut avant tout s’intéresser aux problèmes de poids rencontrés par les clients, les comprendre et convaincre ces personnes de suivre le programme de rééquilibrage alimentaire dietplus.
La motivation et la capacité d’empathie des candidats à la franchise sont d’ailleurs les principaux critères. Aucune expérience particulière, aucun diplôme spécifique ne sont demandés. Gaëlle Pillais fut préparatrice en pharmacie pendant 15 ans. Lors de cette période, elle s’intéressait de près aux compléments alimentaires et à la diététique.
Avec, dans un coin de sa tête, l’idée de quitter un jour son statut d’employée. « Mon but était de voler de mes propres ailes, mais en bénéficiant du soutien et de l’accompagnement d’une franchise ». Les aléas de la vie professionnelle ont fini par concrétiser cette aspiration, et Gaëlle Pillais trouva en dietplus l’enseigne qu’elle recherchait : « dietplus, c’est une franchise française, c’était déjà un premier point important. Ensuite, les produits sont élaborés avec des laboratoires pharmaceutiques que je connaissais déjà. Tout cela a fait que dietplus m’est apparue comme une franchise sérieuse ». Afin de parfaire sa conviction, elle est allée visiter le centre dietplus de Loudéac : « J’ai vu comment la
franchisée travaillait et j’ai constaté sa motivation ! Cela m’a motivée en retour ». Avec la formation de plusieurs semaines et l’accompagnement assurés par dietplus, Gaëlle Pillais est parée pour ouvrir son centre dans les meilleures conditions.

Dietplus, « une franchise accessible à tous »

Céline Duguay ouvre son centre de rééquilibrage alimentaire à Niort.
La nutrition et la diététique ne pas des domaines étrangers à Céline Duguay, nouvelle venue parmi les franchisés de l’enseigne dietplus. Avant d’ouvrir son centre dietplus dans la ville de Niort, elle a déjà travaillé dans ce secteur professionnel, mais en tant que salariée. Désormais, la voici à la tête de sa propre entreprise !
« Nous vivons dans une société où l’on recherche le bien-être, le retour au naturel, et dietplus se situe tout à fait sur ce créneau, analyse-t-elle. Ma décision d’ouvrir mon centre dietplus était bien réfléchie. Il s’agit d’une franchise accessible à tous, y compris à quelqu’un comme moi qui vis seule avec deux enfants. Le franchiseur nous soutient à chaque étape de notre projet. dietplus, c’est une famille ! » Céline Duguay se montre à la fois enthousiaste et ambitieuse à l’heure de démarrer son activité : «Mon
objectif est d’être indépendante, puis de créer ensuite des emplois et d’ouvrir d’autres centres dietplus. Le tout en conservant un emploi du temps qui me permette de vivre et de m’occuper de mes enfants».
Tout en évoluant dans un milieu qu’elle connaît déjà bien, Céline Duguay bénéficiera de l’efficacité du concept dietplus, déjà éprouvée dans plus de 70 centres en France.
« C’est un métier où on fait de belles rencontres et on se sent utile. Je sais que je ne me lèverai pas pour rien le matin ! », conclut-elle.

Une nouvelle franchisée dietplus à Yutz

Anna-Rita Urzetta-Terver a rejoint le réseau spécialiste du rééquilibrage alimentaire.
« Avec dietplus, si on aime ce qu’on fait et si on s’investit, ça ne peut que rouler ! » La confiance est de mise chez Anna-Rita Urzetta-Terver, qui vient d’ouvrir son centre dietplus à Yutz. Associée à une amie « qui s’occupera davantage de l’aspect administratif », la nouvelle franchisée se montre ravie de son choix en faveur du spécialiste du rééquilibrage alimentaire. Au point qu’elle se verrait bien, à terme, à la tête de quelques centres dietplus supplémentaires... Mais chaque chose en son temps ! Ayant auparavant travaillé dans le secteur bancaire, dans la boulangerie puis en tant que vendeuse, Anna- Rita Urzetta-Terver, titulaire d’un diplôme de sophrologie, s’est aussi intéressée aux fleurs de Bach. Forcément, le concept de dietplus, basé notamment sur la vente de produits 100 % naturels, ne pouvait que l’interpeller. « Quand mon amie m’a proposé que nous nous associons pour travailler dans le domaine du bien-être, j’ai tout de suite été intéressée. Ce qu’il y a de bien avec dietplus, c’est la relation de confiance : quand il vous disent jaune, on sait que ce sera jaune et pas rouge ! » Mme Urzetta-Terver et son associée apprécient de collaborer avec un franchiseur disponible et réactif : « Ils ne nous abandonnent pas dans la nature ! Par exemple, ils se sont investis pour nous aider à trouver notre local ». De son côté, Anna Rita Urzetta-Terver est prête à se donner pleinement dans son nouveau métier. Et, par l’intermédiaire de la formation dispensée par dietplus, elle a vite intégré les savoirs qui lui seront nécessaires : « Ce n’est pas compliqué et ça me passionne déjà ! »

Ancienne infirmière, nouvelle franchisée dietplus

Isabelle Fournier ouvre son centre dietplus dans la ville de Laon.
Le réseau dietplus s’implante dans le département de l’Aisne. En ce début de printemps, un centre dietpus vient d’éclore à Laon, à l’initiative d’Isabelle Fournier, nouvelle franchisée du réseau spécialiste du rééquilibrage alimentaire. Pendant 27 années, Isabelle Fournier a exercé, en libérale, la profession d’infirmière. Un métier noble et utile, mais surtout « difficile psychologiquement », confie-t-elle. C’est pourquoi elle y a mis un terme, en 2013.
Pendant l’année suivante, elle eut à réfléchir sur la suite à donner à sa carrière. Elle-même concernée par des problèmes de poids, elle en vint à découvrir l’existence de dietplus. Cela constitua pour elle « le déclic » : elle y vit l’opportunité de se lancer dans une nouvelle activité, où elle retrouverait ce qui lui plaisait dans son ancien métier. « Aider autrui, partager une relation humaine, tout cela me manquait », expliquet- elle. La formation assurée par le franchiseur a conforté Mme Fournier dans sa certitude d’avoir fait le bon choix : son nouveau métier, Conseillère nutritionniste dietplus, lui permettra de s’épanouir. « Ayant moi-même suivi le rééquilibrage alimentaire dietplus, je saurai me mettre à la place de mes clients et pourrai donc mieux les comprendre et les encourager, assure-t-elle. Sinon, les aspects commerce et gestion sont une découverte pour moi. Mais tout s’apprend, je ne me fais pas un sang d’encre ! Et je sais aussi que je peux compter sur l’accompagnement de toute l’équipe dietplus. »

Les derniers articles DIETPLUS

Les nouveaux franchisés dietplus témoignent

par HK - 11 heures

Accompagnement du franchiseur, points forts du concept ou encore ambiance au sein du réseau, les franchisés dietplus témoignent.

Une franchisée dietplus remporte le trophée IREF

par HK - 12 jours

Christine Vermenouze, franchisée dietplus à Saint-Maximin, fait partie des lauréats du 29e concours «Meilleurs Franchisés & Partenaires de France» organisé par l’IREF.

La franchise Dietplus enrichit sa communication avec des témoignages

par MA - un mois

Dietplus a récemment apporté quelques modifications à sa communication avec des témoignages de clients, des recettes pratiques, légères et savoureuses

Informations clés

  • Crée le: 16/04/15 15:33

Les franchises qui recrutent