Quand l'accessoire devient indispensable, les franchises assurent

Bijoux, sacs, chaussures sont devenus des compléments incontournables de la mode. Quand une femme s'achète un vêtement, il s'accompagne souvent du collier, des boucles d'oreilles, des chaussures qui vont avec.
Sur ce marché de l'équipement à la personne, les franchises mode ont apporté leur savoir-faire et des concepts novateurs. Elles ont transformé le paysage avec un marketing pointu et des actions commerciales modernes et régulières.
C'est le cas dans la bijouterie où de grandes chaines (Synalia avec Julien d'Orcel, la Guilde des Orfèvres) ont remplacé petit à petit les commerçants indépendants. Elles ont démocratisé les bijoux en or en les rendant plus accessibles. Sans oublier les grandes surfaces qui ont toutes un secteur bijoux.
L'accessoire fantaisie est lui aussi très présent avec des enseignes franchisées comme Astarte ou Lollipos qui ont créé un style bien à elles pour se démarquer des grandes enseignes textile –celles-ci ayant toutes un corner accessoires- Elles ont mis en place un merchandising associé à une offre ciblée ce qui leur permet de fidéliser une cliente souvent zappeuse.
Côté chaussant, les français sont les premiers consommateurs de chaussures en Europe. Là aussi, des réseaux de magasins se sont installés partout en France et la gamme est très large. A côté d'une grande distribution de produits made in Asia, sont présentes des enseignes plus haut de gamme qui se concentrent plutôt dans les centres ville et offrent des produits de qualité avec des prix plus élevés et une partie des articles de fabrication européenne. La maroquinerie suit ce même trend et à côté des produits de grande consommation, des enseignes emblématiques comme Le Tanneur proposent des articles plus qualitatifs et draine une clientèle plus CSP +.
Sur ce segment à l'achat d'impulsion, le marché s'est restructuré sur des réseaux franchise présents dans tous les centres commerciaux de l'hexagone. Même si la crise a ralenti le développement avec des loyers toujours à la hausse, les consommatrices aiment se faire plaisir avec ce qu'elles appellent une petite babiole pour finir la tenue ! Mais les produits sont souvent topés petits prix et le chiffre d'affaires doit être conséquent pour couvrir les frais fixes de loyers.

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 8 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 9 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 16 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 10/11/10 01:00

Les franchises qui recrutent