Quand la famille finance l'entreprise

Demander de l'aide à la famille pour créer son entreprise. La solution peut se qualifier de gagnante-gagnante car elle apporte les fonds nécessaires au jeune entrepreneur et accorde des avantages au généreux mécène.

Les deux tiers des personnes souhaitant créer leur entreprise rencontrent un obstacle majeur : le manque de moyens financiers. L'obstacle se contourne pour un quart des créateurs en ayant recours au financement familial.

Bien entendu, les aides de l'Etat, des collectivités locales et les prêts bancaires sont déjà des sources de financement. Tout cela reste souvent insuffisant pour booster un projet urgent à mettre en place.

La famille peut alors intervenir sous trois formes : le prêt, le don manuel ou la participation au capital. Ces aides sont encouragées par le gouvernement comme le confirme la lecture de quelques articles de la loi Dutreil d'août 2003 ou les dernières mesures sur les donations.

Le prêt se fera sans intérêt mais il sera bon de s'accorder tout de suite avec le prêteur sur les modalités du remboursement.

Le don manuel pourra se faire sans notaire mais sera déclaré à l'administration fiscale. La loi Sarkozy permet un abattement fiscal mais n'est pas sans risques en cas de famille nombreuse.

Enfin, la participation au capital cumule l'avantage d'être financièrement et juridiquement claire tout en offrant des avantages fiscaux aux nouveaux actionnaires.

Vu dans Défis 2004

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 8 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 8 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 15 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 04/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent