Protéger son patrimoine familial

Vous créez votre entreprise et vous vous demandez comment cela va se passer par rapport à votre maison... La loi du 1er avril 2003 a offert la possibilité de se protéger contre l'action des créanciers.

Il n'existe pas de séparation entre les patrimoines personnel et professionnel de l'entrepreneur individuel, ce dernier est responsable indéfiniment des dettes de l'entreprise. La loi de 2003 pour l'initiative économique permet cependant de déclarer insaisissable ses droits sur la résidence principale. Grâce à la déclaration d'insaisissabilité, l'entrepreneur individuel protège son bien immobilier, sous certaines conditions. 

La procédure

Pour que cette déclaration soit opposable aux créanciers, plusieurs règles de forme doivent être respectées. D'abord elle doit être reçue par un notaire. Le déclarant, personne physique, doit être immatriculé sur un registre de publicité légale à caractère professionnel. La déclaration doit contenir une description détaillée de l'immeuble, notamment une indication de son caractère propre, commun ou indivis. Si le bien est à la fois à usage d'habitation et à usage professionnel, la déclaration impose qu'il soit désigné dans un état de division.

Des mesures de publicité sont nécessaires, l'acte doit être publié au bureau des hypothèques. Le coût approximatif d'une déclaration d'insaisissabilité est de 250 euros TTC, y compris les frais de notaire. A partir de là la résidence de l'entrepreneur individuel est protégée. La déclaration d'insaisissabilité ne vaut que pour les créances professionnelles postérieures à la publication de l'acte au bureau des hypothèques. Elle ne concerne pas non plus les dettes pouvant être contractées par l'entrepreneur en dehors de son activité professionnelle.

Dominique Deslandes

Dans notre rubrique "réglementation des affaires" consultez d'autres actualités.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 1 jour

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Ouvrir une franchise dans les loisirs créatifs, est ce possible ?

par MA - 14 jours

Peinture, dessin, sculpture, couture, arts divers... Les loisirs créatifs, qui englobent plusieurs secteurs,  séduisent de plus en plus de personnes quelque soit leur âge ou leur sexe. En effet, 61 % des français seraient des adepte...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 21 jours

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 02/06/10 02:00

Les franchises qui recrutent