Projet de loi de modernisation de l'économie

La réforme des relations commerciales entre distributeurs et fournisseurs s'impose. L'idée est de compenser la hausse des prix...
Une série de statistiques incite le Gouvernement à aller plus loin dans la réforme. Le nouvel observatoire des prix et des marges des produits de grande consommation de Bercy a révélé ses tout premiers résultats. Entre février 2007 et février 2008 les prix se sont envolés de 4,69 %, cette hausse a atteint 5,5 % pour les produits frais sous marques nationales. Ces chiffres expliquent que, selon un sondage TNS Sofres, trois français sur quatre son mécontents des prix des produits alimentaires. Industriels et distributeurs ne peuvent plus échapper à la réforme...
Reste à savoir jusqu'où le Gouvernement est prêt à aller. Les distributeurs militent certes pour la négociation des tarifs ou l'assouplissement de la loi Raffarin sur l'urbanisme commercial mais avancent en ordre dispersé. Les groupes intégrés tels Carrefour, Auchan ou Casino s'opposent à des groupements d'indépendants. Aussi ces derniers ont annoncé qu'ils quittaient la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution qu'ils avaient rejointe il y a deux ans.
Les industriels qui de leur côté ont augmenté leurs tarifs en prétextant la répercussion de la hausse des matières premières voient d'un mauvais œil le retour à la libre négociabilité des tarifs. Ils risqueraient d'y perdre le contrôle qu'ils détenaient sur la mise en avant de leurs produits. Les milliers de PME s'inquiètent aussi des conséquences sur leurs marges.

Dominique Deslandes

 

Articles similaires

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 17 heures

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 3 mois

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Informations clés

  • Crée le: 08/04/08 02:00

Les franchises qui recrutent