Profiter des aides : le CJE (4)

Le contrat jeune en entreprise peut être conclu avec les 16-25 ans sans qualification ou ayant un niveau bac ou encore titulaire d'un CIVIS (contrat d'insertion dans la vie sociale).

Trois conditions sont à respecter : n'avoir procédé à aucun licenciement économique dans les six mois précédant l'embauche, être à jour du paiement des cotisations sociales, recruter un jeune qui n'a pas travaillé dans l'entreprise dans les douze derniers mois précédant cette embauche. Il n'y a pas de formation imposée dans le cadre de ce contrat. Elle est néanmoins possible en fonction d'accords spécifiques.

Le montant de l'aide financière, appelée soutien à l'emploi des jeunes en entreprise (SEJE), attribuée durant 2 ans, est fixée à 400 € par mois la première année et 200 € la seconde. Pour un salarié à temps partiel cette aide est proratisée. La demande doit être effectuée auprès de l'Assedic dans les 3 mois de l'embauche.

Cette aide ne peut être cumulée avec une autre aide à l'emploi. En revanche le cumul est possible pour la plupart des exonérations de charges sociales patronales, notamment la réduction Fillon sur les bas salaires, la réduction forfaitaire sur les avantages en nature dans les hôtels - cafés - restaurants et l'exonération de cotisation pour l'embauche de jeunes en contrat de professionnalisation en CDI. Toute rupture ou suspension doit être signalée auprès de l'Assedic.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 8 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 4 mois

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 4 mois

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Informations clés

  • Crée le: 05/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent