Profiter des aides : le CJE (4)

Le contrat jeune en entreprise peut être conclu avec les 16-25 ans sans qualification ou ayant un niveau bac ou encore titulaire d'un CIVIS (contrat d'insertion dans la vie sociale).

Trois conditions sont à respecter : n'avoir procédé à aucun licenciement économique dans les six mois précédant l'embauche, être à jour du paiement des cotisations sociales, recruter un jeune qui n'a pas travaillé dans l'entreprise dans les douze derniers mois précédant cette embauche. Il n'y a pas de formation imposée dans le cadre de ce contrat. Elle est néanmoins possible en fonction d'accords spécifiques.

Le montant de l'aide financière, appelée soutien à l'emploi des jeunes en entreprise (SEJE), attribuée durant 2 ans, est fixée à 400 € par mois la première année et 200 € la seconde. Pour un salarié à temps partiel cette aide est proratisée. La demande doit être effectuée auprès de l'Assedic dans les 3 mois de l'embauche.

Cette aide ne peut être cumulée avec une autre aide à l'emploi. En revanche le cumul est possible pour la plupart des exonérations de charges sociales patronales, notamment la réduction Fillon sur les bas salaires, la réduction forfaitaire sur les avantages en nature dans les hôtels - cafés - restaurants et l'exonération de cotisation pour l'embauche de jeunes en contrat de professionnalisation en CDI. Toute rupture ou suspension doit être signalée auprès de l'Assedic.

Dominique Deslandes

Articles similaires

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 24 jours

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - un mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Franchise : Le Décret d'application art 64 de la loi El Khomri est paru

par Jean Samper - un mois

Un décret qui parait en catimini, le 6 mai, juste avant les élections. Désormais il faut appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui concernent la franchise à savoir la mise en place d'une instance de dialogue social au sein de certains rés...

Informations clés

  • Crée le: 05/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent