Profiter des aides : le Cirma (5)

Le Contrat d'insertion - revenu minimum d'activité a été institué afin d'encourager le retour à l'emploi des bénéficiaires de minima sociaux.

C'est un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée, à temps plein ou partiel pour une durée minimale de travail de 20 heures hebdomadaires. La durée initiale du Cirma est fixée à 6 mois, renouvelable deux fois dans la durée maximale de 18 mois, la durée minimale du renouvellement ne pouvant être inférieur à 3 mois. L'employeur doit conclure une convention avec l'Etat à l'ANPE.

Le salarié perçoit de l'employeur un revenu minimum d'activité (RMA) d'un montant horaire égal au Smic multiplié par le nombre d'heures effectuées, tout en  conservant une partie de ses droits à allocation. L'employeur bénéficie pendant toute la durée de la convention Cirma d'une aide financière versée mensuellement. Son montant est égal au RMI pour une personne seule, soit 433,06 % par mois en 2006. Les mesures d'exonération totale ou partielle de cotisations sociales, dont la réduction Fillon, sont compatibles avec le Cirma.

D'autres contrats concernent les employeurs du secteur non marchand tels que les contrats d'avenir, équivalent au Cirma, et le contrat d'accompagnement dans l'emploi qui a remplacé en 2005 le contrat emploi - consolidé et emploi - solidarité.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 1 jour

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 3 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 06/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent