Profiter des aides à l'emploi (2) Professionnalisation

Deuxième contrat aidé remixé par les pouvoirs publics récemment : le contrat de professionnalisation.

Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, sans qualification, et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus. Il permet d'acquérir une qualification professionnelle reconnue, il est conclu pour une durée déterminée ou indéterminée. Très proche de l'apprentissage, il comprend l'alternance entre la théorie, en organisme ou dans l'entreprise, et la pratique, sur le terrain. La période de formation est fixée quelque soit le contrat pour une durée de 6 à 12 mois.

Le temps consacré aux enseignements et à l'accompagnement doit représenter 15 à 25 % de la durée totale. La rémunération est calculée sur la base d'un pourcentage du Smic, les plus de 26 ans reçoivent le Smic ou un salaire qui ne peut être inférieur à 85 % de la rémunération conventionnelle minimale.

Lorsque le contrat de professionnalisation concerne un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d'emploi de 45 ans et plus, il ouvre droit à une exonération de cotisations sociales pendant sa durée. Pour les salariés concernés ayant 26 à 45 ans, il ouvre doit à la réduction " Fillon ". De plus si le jeune de moins de 26 ans est en contrat de professionnalisation au moins à mi-temps en CDI, il peut bénéficier de l'aide versée dans le cadre du Contrat Jeune en Entreprise (CJE) : 200 € mensuel la première année, 100 € la seconde année, à temps plein dans ce cas.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 3 mois

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 3 mois

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 3 mois

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 04/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent