Profiter des aides à l'emploi (2) Professionnalisation

Deuxième contrat aidé remixé par les pouvoirs publics récemment : le contrat de professionnalisation.

Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, sans qualification, et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus. Il permet d'acquérir une qualification professionnelle reconnue, il est conclu pour une durée déterminée ou indéterminée. Très proche de l'apprentissage, il comprend l'alternance entre la théorie, en organisme ou dans l'entreprise, et la pratique, sur le terrain. La période de formation est fixée quelque soit le contrat pour une durée de 6 à 12 mois.

Le temps consacré aux enseignements et à l'accompagnement doit représenter 15 à 25 % de la durée totale. La rémunération est calculée sur la base d'un pourcentage du Smic, les plus de 26 ans reçoivent le Smic ou un salaire qui ne peut être inférieur à 85 % de la rémunération conventionnelle minimale.

Lorsque le contrat de professionnalisation concerne un jeune de moins de 26 ans ou un demandeur d'emploi de 45 ans et plus, il ouvre droit à une exonération de cotisations sociales pendant sa durée. Pour les salariés concernés ayant 26 à 45 ans, il ouvre doit à la réduction " Fillon ". De plus si le jeune de moins de 26 ans est en contrat de professionnalisation au moins à mi-temps en CDI, il peut bénéficier de l'aide versée dans le cadre du Contrat Jeune en Entreprise (CJE) : 200 € mensuel la première année, 100 € la seconde année, à temps plein dans ce cas.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 1 jour

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 3 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 04/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent