Un coin de ferme

Restaurant à thème

Apport personnel minimum : EUR

Type de contrat :

Produits frais et prix bas, Patrick Merlin, franchiseur

AC Franchise : Quel est votre métier, votre marché ?
Patrick Merlin : C'est la restauration avec le service à table basé sur le thème de la ferme à base de produits frais. Nous sommes sur le segment, qui s'est le plus développé depuis de nombreuses années, des restaurants à thème, proposant des tickets moyens économiques, inférieurs à 15 euros.

AC F : Quelle est la place de votre enseigne sur le marché ? 
P.M. : Nous sommes un jeune réseau qui a commencé fin 2004 le développement en franchise. Nous possédons 3 restaurants en propre et 2 franchisés. Nous sommes parmi les seuls à utiliser des produits frais dans le cadre d'un réseau, grâce à mes 40 ans d'expérience dans la restauration et à l'organisation mise en place. Notre concept, né dans les centres commerciaux, est tout aussi adapté à l'immobilier traditionnel de centre ville ou de périphérie.
AC F : Voulez-vous donner le principal avantage de votre enseigne sur son marché ? (pour le consommateur)
P.M. : Il est très simple, le consommateur va pouvoir apprécier des plats composés de produits frais pour moins de 10 euros. L'association des prix bas avec la qualité, voilà quelque chose de révolutionnaire !
AC F : Quels en sont les principaux avantages que vous apportez à vos franchisés ?
P.M. : La sécurité face aux affaires "sanitaires"et la qualité des produits avec par exemple nos volailles Label Rouge. Le thème de la ferme est décliné sans caricature avec la volonté de garantir le confort, l'hygiène et l'esthétique. Cette simplicité permet une réalisation peu coûteuse. En effet, avec 150 000 euros, hors droit au bail, vous pouvez ouvrir votre restaurant. Un rentabilité très élevée pour la restauration : 77 % de marge. Le dernier avantage repose sur un contrôle de gestion efficace avec des tableaux de bord mensuels de chaque restaurant.
AC F : Quels sont les efforts que vous leur demandez, les contraintes que votre concept impose ?
P.M. : Le respect des règles d'hygiène et de qualité des produits, les éléments clés d'identification au concept et un souci permanent d'échanges et de dialogue.
AC F : Quels sont les résultats que vos franchisés atteignent en terme de chiffres d'affaire et de rentabilité.
P.M : Les chiffres d'affaire vont de 400 000 euros à 1 200 000 euros pour notre site pilote. La moyenne basse que nous retenons est de 540 000 euros. En ce qui concerne la rentabilité, nos restaurants et nos futurs franchisés pourront obtenir un résultat net, après impôts, de 8% du CA HT.
AC F : Quel est le profil des franchisés que vous recherchez et quel est l'apport personnel qu'ils doivent avoir ?
P.M. : Nous souhaitons accueillir aussi bien des professionnels de la restauration et de l'alimentation que d'autres profils pourvu qu'ils soient commerçants, gestionnaires et managers. Nous insistons beaucoup sur la qualité de notre savoir-faire, sur notre volonté d'assistance concrète et sur la simplicité de notre concept pour peu qu'on l'applique sans chercher à le réinventer. Les investisseurs aussi sont les bienvenus grâce à notre assistance au contrôle de gestion et la qualité des produits. L'apport personnel minimum est de 60 000 euros.
Retrouvez de nombreuses interviews en vidéo sur AC Franchise TV

Place du concept sur son marché :

Hélas, le franchiseur Un Coin de Ferme a du cesser son activité de franchise et n'a gardé que quelques restaurants exploités en propre.

Les derniers articles Un coin de ferme

Tout est fait maison, Michel Frédéric (Noyelles Godault)

par DD - 11 ans

Une cuisine traditionnelle de produits frais, avec ses spécialités : les omelettes, le welche, le chester sur tartine grillée avec bière... Un concept qui avait ses preuves pendant de nombreuses années mais que les successeurs du fo...

Informations clés

  • Crée le: 25/05/05 19:33

Les franchises qui recrutent