BELGIAN BEER CAFE

Restaurant à thème

Apport personnel minimum : 200000 EUR

Type de contrat : franchise

Pour une personne ayant de l'expérience, Franck Galliaerde, Bars&Co

L'établissement à cette enseigne est un vrai bistrot belge. Les bières y sont servies à la belge avec moules frites et carbonade flamande. Un Belgian Beer Café est destiné au coeœur des vieilles villes, dans les quartiers historiques ou touristiques, où il y a une forte concentration de restaurations. La formule rustique traditionnelle ou la formule cosmopolitan dépend de l'emplacement.

AC Franchise : Pouvez-vous nous expliquer comment est née l'enseigne BBC ?

Franck Gaillaerde : Au départ elle appartient aux " corporate " et vient de Belgique comme son nom le suggère. Elle est fondée sur la culture belge de la restauration et de la bière. C'est Luc Bastiaensen qui l'a mise au point il y a environ 7, 8 ans. Il a bénéficié du trade marketing corporate d'Interbrew, devenue Inbev, pour l'implanter à travers toutes les filiales partout dans le monde, cela va de New York à Kiev, en passant par Bruxelles, Auckland/Oakland, Sidney... Elle a connu rapidement un gros succès, désormais il y a 60 unités un peu partout dans le monde.

ACF : Quelles évolutions envisagez-vous ?

FG : Le concept est bien huilé. Les établissements recréent une ambiance vieux bistrot, avec beaucoup de bois, parquet, comptoir en zinc, vieilles pompes... Il existe aujourd'hui 10 établissement en France. L'objectif est d'en ouvrir 5 à 7 par an, il y aura deux ouvertures avant la fin de cette année 2005 et 3 autres sont déjà prévues pour 2006. Afin de renforcer l'effet de chaîne qui plait bien en France tous les établissements reprendront l'appellation BBC avec en base line Belgian Beer Café. Au départ le tenancier pouvait choisir un autre nom, il prenait simplement le label, aujourd'hui tous seront BBC. A l'international aussi nous continuons notre développement au rythme de 5 ouvertures par année. Par ailleurs Luc Bastiaensen met au point un deuxième concept pour la même enseigne, il s'agit du cosmopolitan qui sera davantage destiné aux grandes capitales.

ACF : Comment cette enseigne est-elle choisie par un candidat, quelles sont ses spécificités ?

FG : C'est un modèle qui convient bien à quelqu'un qui a déjà une expérience du métier, un investisseur qui aurait déjà tenu un autre café ou un restaurant, un candidat qui ne souhaite pas faire de l'animation mais davantage de la restauration, avoir une activité plus pausée, plus établie. Cet établissement est d'abord un restaurant : le chiffre d'affaires est composé à 70 % par la restauration et 30 % de " limonades ". Par exemple nous avons en projet deux bâtiments solo, il est possible que l'un d'eux soit un cosmopolitan, davantage en périphérie de ville. Comme pour les autres enseignes de Bars & Co le droit d'entrée est de 23 000 € et les royalties sont de 1 % du chiffre d'affaires. Le franchisé bénéficie de notre accompagnement : formation théorique et pratique et tout un panel de services : la recherche d'emplacement, le montage financier, l'assistance pour les travaux, un responsable ouverture.

Informations clés

  • Crée le: 20/09/05 10:53

Les franchises qui recrutent