Pour faciliter les négociations commerciales : soignez les conditions générales de vente

Un commerçant doit obligatoirement établir un document reprenant ses conditions générales de vente pour des clients professionnels, mais elles ne sont pas imposées pour les particuliers, pourtant on a tout avantage à les prévoir dans tous les cas. 

Le document reprenant les conditions générales de vente est là pour protéger le commerçant dans les relations avec ses clients. Entre professionnels, le code du commerce l'impose sous peine de sanctions, elles seront communiquées avant l'acte de vente. Le plus souvent elles sont écrites avec les offres ou affichées dans le magasin.
Ces conditions générales de vente reprennent les modalités de commande et de livraison, les garanties et les prix. Elles précisent les éventuelles réductions en fonction de quantités vendues ou les ristournes sur un ensemble d'opérations. Les modes de paiement sont déterminés avec les délais et les pénalités de retard. Celles-ci doivent être au minimum égales à trois fois le taux d'intérêt légal. Sans précision de délai de paiement on applique automatiquement celui de 30 jours à partir de la date de réception des produits ou de la prestation des services.
Il est possible d'ajouter d'autres éléments comme la réserve de propriété ou les clauses de force majeure. En principe elles reprennent le tribunal compétent en cas de contentieux. On est autorisé à faire des différences en fonction de la clientèle, on dit alors qu'il s'agit de conditions générales de vente catégorielles.
Même si ce n'est pas obligatoire le commerçant peut aussi rédiger des conditions générales de ventes pour les particuliers. Elles facilitent les éventuelles négociations avec les clients, mais ne doivent néanmoins pas favoriser exagérément le commerçant au risque d'être déclarées abusives.

Articles similaires

Avez-vous pensé au crowdfunding pour financer votre franchise ?

par Martine Malaterre - 3 jours

Le crowdfunding permet à des particuliers d’aider via des plateformes les entreprises à se financer ; ce sont des prêts à plus ou moins long terme avec intérêts à la clef. Alléchant, le système de financement participatif s’est développé de façon ...

Situation d'une société en formation

par Deslandes Dominique - 4 jours

La période de formation d'une société est celle comprise entre le moment où les associés décident de la constituer et l'immatriculation de celle-ci au registre du commerce et des sociétés. Pour l'administration fiscale, le point de départ de ce...

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 6 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Informations clés

  • Crée le: 23/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent