Pour faciliter les négociations commerciales : soignez les conditions générales de vente

Un commerçant doit obligatoirement établir un document reprenant ses conditions générales de vente pour des clients professionnels, mais elles ne sont pas imposées pour les particuliers, pourtant on a tout avantage à les prévoir dans tous les cas. 

Le document reprenant les conditions générales de vente est là pour protéger le commerçant dans les relations avec ses clients. Entre professionnels, le code du commerce l'impose sous peine de sanctions, elles seront communiquées avant l'acte de vente. Le plus souvent elles sont écrites avec les offres ou affichées dans le magasin.
Ces conditions générales de vente reprennent les modalités de commande et de livraison, les garanties et les prix. Elles précisent les éventuelles réductions en fonction de quantités vendues ou les ristournes sur un ensemble d'opérations. Les modes de paiement sont déterminés avec les délais et les pénalités de retard. Celles-ci doivent être au minimum égales à trois fois le taux d'intérêt légal. Sans précision de délai de paiement on applique automatiquement celui de 30 jours à partir de la date de réception des produits ou de la prestation des services.
Il est possible d'ajouter d'autres éléments comme la réserve de propriété ou les clauses de force majeure. En principe elles reprennent le tribunal compétent en cas de contentieux. On est autorisé à faire des différences en fonction de la clientèle, on dit alors qu'il s'agit de conditions générales de vente catégorielles.
Même si ce n'est pas obligatoire le commerçant peut aussi rédiger des conditions générales de ventes pour les particuliers. Elles facilitent les éventuelles négociations avec les clients, mais ne doivent néanmoins pas favoriser exagérément le commerçant au risque d'être déclarées abusives.

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 3 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 3 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 4 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 23/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent