BASIC SYSTEM

Nettoyage et entretien

Apport personnel minimum : 20000 EUR

Type de contrat : franchise

Philippe Granoux franchisé Basic System

Que faisiez vous avant et pourquoi avez vous choisi ce secteur d'activité ?

Philippe Granoux : Je suis comptable de formation. Après 10 ans passé en tant que collaborateur dans un cabinet d'expertise comptable, j'ai eu envie de passer de l'autre coté de la barrière et devenir mon propre patron. En 1995 j'ai ouvert un pressing, puis en 98 une laverie et en 2001 (à la demande de ma clientèle), j'ai recherché la meilleure méthodologie qui me permettrait de nettoyer les tapis et moquettes. C'est comme cela que j'ai rencontré les dirigeants du groupe Basic System®.

Pourquoi avoir choisi Basic System® et depuis quand êtes vous concessionnaire ?

Philipe Granoux : Depuis Février 2001 et j'ai choisis Basic System pour quatre raisons essentielles
1) L'efficacité et la simplicité de mise en oeuvre des procédés. 
2) L'investissement total (non prohibitif) par rapport aux autres franchises. (- de 23 K€ HT) 
3) La réelle opportunité de progresser dans un métier d'avenir grâce à l'importance du marché, de la synergie d'un vrai réseau et du centre de formation. 
4) Les dirigeants du réseau. On peut parler en ces termes, tant ces derniers ainsi que les concessionnaires en place vous aident en cas de problèmes.

Parlez nous du marché et des techniques Basic system® ?

PG : Les techniques sont très faciles à mettre en œuvre notamment pour la moquette. Dernièrement j'ai proposé à l'ingénieur de la ville de Gap le nouveau procédé de rénovation des plafonds suspendus “Ceil System”. Après diverses questions techniques sur le produit, sa mise en œuvre etc j'ai été invité à effectuer une démonstration in situe, car cette nouvelle technique lui paraissait être la solutions à ses problèmes.

Etes vous en contact avec vos confrères Basic System® ?

PG : Oui, régulièrement. Nous échangeons des informations, des solutions. En tant que nouveau, j'apprécie énormément leurs aides, que ce soit technique, commercial, tarifaire ou tout simplement sur le plan amical. je n'hésite jamais à prendre conseil. A charge de revanche...

Vous êtes récent dans le réseau, comment se passent vos débuts ?

PG : Je ne me plains pas au contraire, mais je ne suis pas comme la plupart qui n'ont que Basic System® pour vivre. Pour l'instant je suis obligé de gérer en parallèle mes autres activités. Basic System® est un supplément de revenus mais j'espère que très bientôt, Basic System® deviendra une activité à temps complet.

Comment ressentez vous le marché et quels sont vos projets d'avenir ?

PG : Le marché et énorme ! Par exemple, mon rendez vous avec l'ingénieur de la ville de Gap c'est avéré extrêmement prometteur. La ville gère 150 000 M2 de plafonds suspendus et à peu près la même chose en sols. Mes diverses démonstrations et entretiens me laissent à penser que je vais pouvoir récupérer (à relativement cours termes) une grosse partie de ces surfaces. Il est déjà question d'un contrat de 15.000 M2 de plafonds à rénover pour 2002. Soit un CA prévisionnel d'env. 150.000 Euros, plus les sols.. Mes projets à court termes (grâce aux outils de communications fournis par le réseau et au démarchage) sont d'augmenter rapidement mon CA et d'ici un an atteindre le seuil qui me permettra de me consacrer exclusivement à Basic System®.

Quels conseils donneriez vous à un futur partenaire Basic System® ?

PG : De bien cerner sont projet, sans oublier l'aspect financier, car bien évidemment sans argent on ne peut rien faire. Savoir présenter son projet à son banquier, qui comme pour moi, le soutiendra. Avoir le goût du travail bien fait, et pour conclure, qu'il ce dise qu'il n'est pas tout seul, que nous concessionnaires, sommes là pour l'aider !

Les derniers articles BASIC SYSTEM

Interview de Michel Colleuil Directeur du développement

par Jérôme Grangeon - 6 ans

Ac Franchise : Quel est votre métier, votre marché ? Michel Colleuil : Notre métier est celui de la rénovation, des sols des murs et ...

Philippe Noizier, franchisé Basic System

par Communiqué Basic System - plus de 12 ans

Que faisiez vous avant et pourquoi avez vous choisi ce secteur d'activité ? Philippe Noizier : Etant salarié en qualité de D.A....

Informations clés

  • Crée le: 24/08/04 23:36

Les franchises qui recrutent