Petite croissance du PIB et recul de l'emploi

Les experts en économie analysent de plus en plus les dernières données comme le signe d'une évolution à l'américaine soit une croissance retrouvée mais sans création d'emplois.

La croissance économique ne sera pas éclatante en 2004 même si elle ne peut être pire qu'en 2003 où elle fut quasiment nulle. On annonce des chiffres entre 1,7% et 2,2% de croissance du PIB cette année.

Parallèlement, les créations d'emplois devraient rencontrer une hausse de moins de 0,3% alors que des années comme 2002 ou 2000 avaient largement dépassé les 1%.

La raison de cette croissance sans effet sur l'emploi est d'abord que cette croissance est trop faible pour faire baisser le chômage. Ensuite, les entreprises françaises ne gagnent plus en productivité et notre économie poursuit sa tertiarisation en provoquant la chute de l'emploi industriel.

Le chômage devrait donc rester à son niveau actuel cette année. Une baisse est prévisible pour 2005 quand une croissance plus dynamique provoquera des créations d'emploi.

Bruno PLACE 

Articles similaires

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 11 jours

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 2 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Couples : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 4 mois

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement...

Informations clés

  • Crée le: 27/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent