Passer du statut de commerçant isolé à celui de franchisé

Passer du statut d’indépendant isolé à celui de franchisé présente de nombreux avantages particulièrement pour un commerçant qui souhaite s’agrandir, bénéficier de la notoriété d’une marque connue, du soutien d’un réseau, d'une assistance commerciale, des outils et des services que le franchiseur met à la disposition de ses franchisés. De nombreux commerçants indépendants ont choisi de bénéficier d'une enseigne nationale tout en poursuivant leur métier. Cela leur a permis d’exploiter leurs compétences, de bénéficier des outils et de la notoriété de la franchise tout en limitant les risques.
Certains secteurs sont plus concernés que d'autres par cette tendance. Les commerçants indépendants dans les secteurs de l’hôtellerie et la fleuristerie par exemple sont peu nombreux à vouloir passer sous enseigne. 

Bénéficier de l'accompagnement du franchiseur

Parmi les raisons avancées par certains commerçants indépendants qui sont devenus franchisés, il y a l'envie d’ouvrir un autre point de vente ou le besoin d'effectuer des changements nécessaires mais difficiles à financer. Ces derniers ont trouvé plus facile d'accéder à des emplacements de premier ordre en étant franchisés. D'ailleurs, selon l’enquête annuelle de la franchise de 2015, 28 % des franchisés qui ont une ancienneté inférieure à 10 ans exploitent plus d’un magasin. Pour ceux dont l’ancienneté est supérieure ou égale à 10 ans ce chiffre passe à 32 %. 9 franchisés sur 10 sont franchisés d’une seule et même enseigne. Ils ont déclaré que leur développement a été facilité par l'aide apportée par le réseau. Certaines enseignes aident leurs franchisés dans leurs démarches bancaires, le montage de leur dossier financier, la recherche de l'emplacement, le recrutement et la formation de leurs employés. D'autres commerçants ont déclaré avoir opté pour la franchise pour bénéficier de l'expertise et du savoir-faire du franchiseur ainsi que des outils que ce dernier met à l'exposition de ses franchisés.

Devenir franchisé : ce que cela implique...

Entreprendre en franchise c'est devenir l’ambassadeur d'une enseigne, bénéficier de sa notoriété et de l'accompagnement du franchiseur. En contrepartie, le franchisé se doit de respecter le savoir-faire et le concept sans que cela ne puisse affecter son indépendance. Il devra appliquer les normes, les règles et la stratégie commerciale du franchiseur et se soumettre à un certain nombre de contraintes qu'il est important de connaître avant de s'engager. Le franchiseur aura à payer des royalties et un droit d’entrée qui finance l’accès à la marque et aux différents services assurés par le franchiseur (formation, animation, assistance...). La réussite d'un réseau de franchise tient principalement à la bonne relation entre franchiseur et franchisé.

Articles similaires

Carrière : Êtes-vous fait pour la franchise ?

par Jean Samper - 2 heures

Ils seraient plus de 6 millions à rêver de créer leur entreprise en France. Pourtant, peu osent franchir le pas. Souvent par peur du risque. Or, la franchise peut être un bon moyen de se rassurer. « J'avais envie de créer mon entreprise, mais sans...

Ce qu'il faut savoir sur le métier de courtier que ce soit en franchise ou non

par MA - 3 jours

Le courtier joue le rôle d'intermédiaire entre deux parties. On le retrouve dans différents secteurs tel que l'assurance, les travaux, l'immobilier... Le métier de courtier en travaux a été largement mis en évidence par le pionnier, la franchise I...

Le sens des affaires, un atout pour se lancer en Franchise aussi

par MA - 4 jours

Pour réussir en entreprenariat et notamment en franchise, on parle souvent du sens des affaires: ce cocktail d'aptitudes acquises et de capacités innées qui nous pousse vers l'avant et nous permet de réussir. Mais que signifie vraiment d'avoir le ...

Informations clés

  • Crée le: 16/03/16 07:41

Les franchises qui recrutent