DESSANGE

Coiffure

Apport personnel minimum : 40000 EUR

Type de contrat : franchise

Passage de témoin chez Dessange.

Jacques a fait de son nom une marque mondiale, Benjamin, son fils, est devenu le vrai patron, pourtant leur collaboration continue.
Dans les années 50 Jacques Dessange est l'artisan coiffeur qui a révolutionné le métier en inventant le fameux " coiffé-décoiffé ". Aujourd'hui son groupe pèse 680 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel. Son implantation couvre une quarantaine de pays avec trois marques : Dessange, Camille Albane et Frédéric Moreno. C'est désormais Benjamin, fils du fondateur, qui tient les rennes. Ils sont tous les deux opérationnels, le passage se fait en douceur.
Entre père et fils chacun donne ce qu'il a de meilleur : Benjamin est très compétent en gestion et dans les relations avec les financiers, Jacques reste le plus performant en communication, le choix des photos, etc. C'est un domaine où l'expérience est un atout. Le créateur d'ailleurs c'est toujours lui, Jacques, mais des coiffeurs ayant la même vision artistique sont actuellement en cours de formation. De toute façon chez Dessange on vend d'abord une qualité de service, une assurance sur une coiffure qui sera appréciée, quant au style on peut penser qu'il est un retour constant vers des coiffures qui sont les valeurs sures. Jacques pense que la cliente veut être coiffée par Dessange, c'est pourquoi il a souhaité enlever son prénom de la marque, et qu'elle imagine alors  un Dessange plutôt jeune.
Benjamin se concentre sur le développement, spécialement à l'international. Depuis qu'il travaille pour le groupe 400 salons ont été créés. Sa parfaite maîtrise de l'anglais lui a permis de s'impliquer dans le recrutement des candidats à la franchise. Le père reconnaît que le fils a des qualités et des compétences fortes mais surtout une exigence qu'il n'aurait peut être pas s'il n'avait pas fait partie de la famille. S'il a été coiffeur lui-aussi, cela n'a duré que deux ans, mais il a tout autant le désir de développer une belle image. Pour l'avenir il souhaite que Dessange reste centré sur son métier de coiffeur, tout en faisant évoluer les salons pour bien les différencier de ses concurrents. Ce sont de plus en plus des salons de beauté avec en plus de la coiffure, un institut, un spa, un fitness... Les expériences étrangères qui ont été réalisées sur des surfaces de plus de 2000 m2 montrent que le concept a sa clientèle de femmes qui dépensent beaucoup pour leur beauté. Les deux autres marques ne sont pas négligées pour autant et permettent de créer des salons dans des centres commerciaux à des prix inférieurs.
Du point de vue financier, Natexis est entré au capital à hauteur de 20 % mais le choix a été fait de ne pas entrer en Bourse. Le groupe veut conserver la liberté d'investir à son rythme.
Vu dans L'entreprise N° 232 mars 05

Les derniers articles DESSANGE

Bilan 2014 et objectifs 2015 pour la franchise Dessange

par Sonia Tajouri - plus d'un an

Dessange International regroupe 1900 salons franchisés dans 47 pays dont 1500 à l’export, et plus de 20 000 collaborateurs. Le groupe Dessange gère 2 marques de coiffures : la franchise Dessange et la franchise Camille Albane. Ces d...

La franchise de coiffure accélère son développement à l'international

par Audrey Caudron - plus de 3 ans

Le réseau de franchise Dessange lancé en 1975 annonçait en mars 2013 une accélération de son développement international et affichait des résultats 2012 en hausse de 14 % par rapport à l'année précédente. Un nouveau tournant pour ce...

La franchise de coiffure Jacques Dessange : le luxe made in France

par MARTINE MALATERRE - presque 7 ans

La chaîne de salons de coiffure Jacques Dessange est une des plus anciennes puisqu'elle a été créée par jacques Dessange lui-même dans les an...

Informations clés

  • Crée le: 20/04/05 02:00

Les franchises qui recrutent