Ouvrir une franchise à plusieurs : les conditions pour réussir

Il est possible de créer une franchise en s’associant à une ou plusieurs personnes pour des raisons financières (chacun apporte une partie du capital) ou parce que chaque associé(e) apporte une compétence technique, commercial, marketing, etc.. Ce peut être aussi quelqu’un qui possède déjà une clientèle ou une connaissance du tissu économique local.

Les compétences complémentaires sont des atouts : par contre, éviter des associations où l’affectif entre trop en jeu. Ce n’est pas parce qu’on s’entend bien avec son frère ou sa sœur qu’on sera capable de monter un business ensemble. Un bon ami n’est pas forcément un bon associé. Le recul et l’impartialité sont nécessaires pour prendre des décisions objectives ce qui n’est pas toujours facile quand les problèmes se présentent.

Ouvrir une franchise à plusieurs peut permettre une répartition des tâches (quand il s’agit d’une association où les partenaires sont sur le terrain) et diminuer la charge de travail en la répartissant de manière équitable et en fonction des compétences. Il faut toujours rester concret et bien préparer l’association. Quelques conseils.

Les règles qui donnent toutes les chances à une association réussie

Etre complémentaire, avoir les mêmes valeurs d’entreprise, déterminer les apports de chacun et surtout l’écrire par un pacte d’associés. la complémentarité est une richesse car chacun est expert dans son domaine métier; l’idéal est aussi d’être complémentaire en terme de personnalité. Autrement dit, avoir dans une équipe dirigeante, un fonceur visionnaire, un gestionnaire prudent et un manager d’équipe.

Au début, les tâches sont souvent interchangeables mais il faut déterminer les apports des associés les uns envers les autres. Tous n’ont pas les mêmes responsabilités même s’ils sont tous responsables de l’entreprise ! qui est gérant, qui est co-gérant ? celui qui a investi le plus peut gagner le plus - il a pris plus de risques – mais il doit aussi comprendre celui qui a investi moins et choisi d’être moins impliqué.

Transcrire les accords entre associés

Pour éviter les problèmes d’ego, il faut un partage des pouvoirs et des moyens de contrôle pour les associés non dirigeants. Il faut régler en amont les modalités en cas de litiges et particulièrement les règles de répartition des résultats de la société. Mettre noir sur blanc les conditions de cessions de parts, les clauses de non-concurrence.  Le pacte d’actionnaires (SA) ou d’associés (SARL) évite bien des blocages à posteriori.
 
Ouvrir une franchise en couple est aussi une association et il faut d’autant plus répartir les rôles entre Monsieur et Madame comme on le ferait avec un "étranger" à la famille. On constate dès le départ que si les rôles sont répartis, si chacun a son autonomie, les chances de réussite sont plus élevées.
Dans le cas de l’artisanat, monsieur fait souvent le commercial et le technique, madame le back office par la gestion et la trésorerie mais est-ce toujours logique ou un simple stéréotype ?
Dans une franchise de boulangerie par exemple, monsieur est souvent derrière, au four, madame fait la vente dans la boutique.
Ce sont deux exemples de complémentarité qui font souvent la réussite de TPE à condition d’avoir un dialogue permanent surtout lorsqu’il y a des employés qui ont besoin de savoir à qui s’adresser pour telle ou telle question comme "quand puis-je prendre mes congés ?"
S’associer reste souvent le moyen de pouvoir créer une entreprise sans trop s’endetter personnnellement en limitant les risques financiers qui sont partagés. Il n’en reste pas moins vrai que travailler à plusieurs associés n’est pas la même chose que de travailler en équipe dans une entreprise. Les enjeux sont financiers, les responsabilités sont partagées et les bénéfices aussi.  D’où la nécessité de bien choisir son associé pour construire quelque chose de solide professionnellement et pas seulement pour le financement de départ.



Articles similaires

Ouvrir une franchise dans l'alimentaire

par Dorsaf Maamer - 30 jours

Se lancer à son compte en adhérant à un réseau de franchise offre plusieurs avantages à un jeune porteur de projet à condition que cela soit ...

La franchise, oui, mais à condition d'innover et de tester !

par MA - un mois

La franchise attire toujours plus de monde puisqu'elle permet de se développer rapidement surtout lorsque nos moyens financiers sont limités. Cependant, il faut se projeter sur le long terme pour créer un concept qui apporte de la v...

Devenir franchisé ou reprendre une entreprise existante ?

par MA - un mois

Dans un projet d'entreprenariat, on peut se demander si l'on souhaite le faire en s'adossant au savoir-faire d'une franchise ou en reprenant une entreprise déjà existante. Quels sont les points à prendre en compte pour choisir entre...

Informations clés

  • Crée le: 07/09/16 06:55

Les franchises qui recrutent