Ouvrir un commerce avec ou sans franchise à la campagne

La franchise Vival est particulièrement adaptée aux villages et petites villes
Les maires des villages traduisent la volonté de leurs administrés et électeurs par des incitations à créer, recréer, reprendre un commerce dans leur village pour le ressusciter ou ne pas le laisser mourir.

Les deux caractéristiques dominantes de ce genre d'implantation sont :

1) La faible importance de la zone de chalandise (mais il y a des exceptions comme la franchise Notre Basse Cour qui produit à la campagne mais vend surtout dans les agglomérations voisines) mais aussi la concurrence plus rare. Il faut souvent des assortiments plus larges et moins profonds qu'en ville et c'est ainsi que la franchise Vival du groupe Casino se rentabilise sur des populations peu nombreuses

2) Le faible montant de l'investissement car les locaux sont moins chers et le niveau de sophistication des agencements est moindre.

La plupart des projets aidés portent sur les métiers suivants destinés à satisfaire les besoins de la population locale, seuls ou combinés entre eux : alimentation générale, café, point relais de La Poste (courrier, services financiers principaux...). Dans ce cas, il faudra ne pas se contenter des belles promesses du genre "les gens viendront chez vous" et réaliser absolument une étude des besoins de la population en menant vous-même des interviews permettant de comprendre sans se contenter d'un vague questionnaire dont on n'obtiendrait que des réponses étriquées aux questions que vous aurez quelquefois posées "à côté de la plaque". Mener vous-même cette enquête vous permettra de vous faire connaître et de montrer que vous êtes à l'écoute des besoins de vos clients potentiels.

Mais il ne faut pas oublier les projets qui peuvent être montés à partir de vos talents (artisanat par exemple, un filon souvent utilisé dans les zones touristiques) ou en exploitant les ressources locales (tourisme, spécialité comme le foie gras, etc...)

 Pour aller plus loin dans l'étude de votre projet, plusieurs moyens :

a) Des conversations avec les franchiseurs alimentaires dont le groupe Casino avec la franchise Vival qui a une savoir-faire éprouvé en campagne aussi.

b) Les études et dossiers disponibles en CCI ou en mairie, voire auprès de certaines chambres d'agriculture ou d'artisanat.

c) Une observation attentive (reporter les éléments et les photos que vous prendrez sur un grand tableau) des critères suivants dans les magasins que vous observerez sur ce genre de site : emplacement, look de la façade, agencement intérieur, variété et caractéristique des produits vendus, politique de prix, communication et organisation dans la mesure où vous pourrez vous en rendre compte.

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 11 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 11 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 22 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 05/08/16 07:02

Les franchises qui recrutent