On ne crée pas avec un euro seulement

Créer son entreprise avec un capital initial de seulement 1 euro. Voilà une volonté politique initiée par Alain Madelin et enfin retranscrite dans la loi depuis août 2003 et la loi sur l'initiative économique.

Mais attention, personne ne crée aujourd'hui une entreprise avec juste 1 euro en poche. Quel que soit le type de création, il est toujours nécessaire d'apporter un minimum de capitaux pour démarrer.

Une société à un euro, ce n'est qu'une disposition qui permet de créer une société avec un capital social de 1 euro d'où la possibilité de mettre votre patrimoine privé à l'abri en cas d'échec.

Le créateur d'entreprise a toujours un investissement de départ : locaux, véhicule, équipement qui constituent son capital de démarrage. Celui-ci est plus ou moins important selon le projet. Un consultant indépendant aura juste besoin d'équipement informatique alors qu'un restaurateur devra consentir de lourds investissements avant même le démarrage de l'activité.

Si vous avez peu de moyens, n'allez donc pas voir votre banquier avec juste une idée floue et un euro. Entourez-vous d'abord de conseils. Essayez de voir si vous ne pouvez pas attirer d'autres capitaux (partenaires financiers, associés, etc.). Quel que soit l'organisme prêteur, il sera rassuré si vous vous êtes longuement interrogé sur votre projet et si vous n'agissez pas isolément.

Bruno PLACE

Articles similaires

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 20 heures

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Principes du contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique & incidences des 3 langues du pays

par Franchise Business Club - 3 mois

deux avocats belges nous expliqueront les principes de base d’un contrat de franchise et de l’information précontractuelle en Belgique et les incidences de l’emploi des langues (français – néerlandais – allemand) sur la gestion d’un réseau de fra...

Informations clés

  • Crée le: 15/04/07 02:00

Les franchises qui recrutent