OFI Private Equity rejoint Léon de Bruxelles

Les repreneurs de l'enseigne Léon de Bruxelles, en dépôt de bilan en 2001, accueillent le fonds OFI Private Equity au capital pour poursuivre son développement.
Le spécialiste de la moule-frites, fort d'un chiffre d'affaires de 77 millions d'euros en 2007 et d'une rentabilité de 7 % (largement supérieure à celle du secteur !) a vu en 7 ans le cours de son action multiplié par 8. Les années noires de Léon de Bruxelles semblent bien être derrière elle !
L'offre d'OFI Private ne constitue donc pas une porte de sortie pour l'enseigne florissante mais bien une nouvelle phase à sa croissance : les dirigeants ont aujourd'hui besoin d'un nouveau partenaire pour financer leurs nouveaux projets de déploiement.
Ainsi, si Léon de Bruxelles compte à l'heure actuelle une cinquantaine de restaurants, elle estime pouvoir en ouvrir une cinquantaine d'autres !
Audrey Caudron

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 11 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 15/09/08 02:00

Les franchises qui recrutent