Naissance d'un géant du hard discount textile

Concentration, mondialisation, fusion, acquisition. Les mouvements économiques actuels tendent à attirer les affaires rentables entre les mains de groupes (financiers) puissants. C'est ainsi que l'empire Tati se retrouve sous le contrôle d'Eram.

Redressement judiciaire puis dépôt de bilan, Tati n'avait d'autre alternative que de trouver un repreneur. Exit la famille Ouaki, bienvenue au groupe Vetura de Lucien Urano, détenu à 50% par Eram.

Le nouveau propriétaire des magasins Tati est fort et expérimenté dans l'hard discount non alimentaire. Le groupe Vetura gère l'enseigne Fabio Lucci qui possède 120 points de vente en France et au Portugal (plus de 100 unités dans l'Hexagone). Par ailleurs, Eram connaît bien l'univers du textile à petits prix à travers des enseignes comme Gémo ou L'Hyper aux Vêtements.

C'est la fin des investissements et diversifications audacieuses voire hasardeuses chez Tati. L'enseigne conservera son nom prestigieux mais appliquera les méthodes de Fabio Lucci avec l'objectif de faire de Vetura le numéro un français du hard discount textile.

 

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - 29 jours

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 2 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 24/10/04 02:00

Les franchises qui recrutent