Modifier les équilibres de la grande distribution en France

Tel est l'un des enjeux de la loi de modernisation économique que la ministre des Finances a concocté afin de redonner de l'élan au hard discount et, peut être, juguler l'inflation.
Il y a un an Nicolas Sarkozy promettait de rendre aux français du pouvoir d'achat en obtenant soit la baisse des prix soit en tout cas la maîtrise de leur augmentation. Bercy travaille dans ce sens mais pourrait bien se heurter aux résistances à la fois de l'Assemblée Nationale et du Sénat. Les lobbies ont déjà commencé leurs tractations en coulisse afin de convaincre les parlementaires. La loi permettrait en effet de jouer sur deux niveaux.
D'abord sur la négociation des prix en redonnant de la transparence aux relations commerciales et sur l'assouplissement des règles de création de magasins en France, par l'aménagement de la loi Raffarin de 1996. Bruxelles avait mis en demeure le gouvernement français car le texte était contraire à la liberté d'établissement communautaire. De ce fait la loi ouvrira de nouvelles possibilités pour l'installation d'enseignes de distribution à bas prix, en relevant le seuil à des surfaces de 1 000 m2 au lieu des 300 m2 prévus dans la loi Raffarin, avec le risque de voir arriver des surfaces de 999 m2... Néanmoins les industriels ne croient pas que la loi permettra de contraindre les prix, d'ailleurs la Taca (Taxe d'Aide au Commerce et à l'Artisanat) qu'elle instaure sera bien payée par quelqu'un, soit par les fournisseurs, soit par les consommateurs...
Dominique Deslandes

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 2 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 4 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 18/06/08 02:00

Les franchises qui recrutent